•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelle olympique

Volleyball de plage : les duos canadiens tombent à tour de rôle en quarts

Sarah Pavan tente le bloc aux dépends de Mariafe Artacho del Solar de l'Australie.

Sarah Pavan tente le bloc contre Mariafe Artacho del Solar.

Photo : Getty Images / Sean M. Haffey

Radio-Canada

Les deux duos canadiens en action en quarts de finale du tournoi olympique de volleyball de plage ont rendu les armes en trois manches. Heather Bansley et Brandie Wilkerson ont été les premières à plier l'échine, mardi, suivies de Sarah Pavan et de Melissa Humana-Paredes.

Invaincues en quatre matchs avant les quarts de finale, Pavan et Humana-Paredes ont subi leur première défaite de la compétition au pire moment. Les Australiennes Taliqua Clancy et Mariafe Artacho del Solar les ont défaites par la marque de 21-15, 19-21 et 15-12.

Les Canadiennes ont connu un très mauvais début de match. Elles ont laissé leurs opposantes mener 5-1 dès les premiers instants de la manche initiale. Pavan et Humana-Paredes ne se sont pas remises de ce retard.

Le duo unifolié s’est toutefois ressaisi en deuxième. Il a limité les erreurs et a exploité les failles défensives du tandem adverse.

La Canadienne plonge dans le sable pour récupérer un ballon.

Melissa Humana-Paredes

Photo : Radio-Canada / Sean M. Haffey

Malheureusement pour elles, les Canadiennes n'ont su poursuivre sur leur lancée au troisième acte. Et à nouveau, les Australiennes ont connu un fort départ. Malgré un vaillant effort, Pavan et Humana-Paredes ont été incapables de combler des retards de 2-5 et de 5-10.

Après la rencontre, Pavan peinait à contenir ses émotions.

Je sais que nous sommes meilleures que ça. Ça fait très mal et il n’y a rien qu’on puisse faire maintenant. De terminer comme ça, c’est décevant, mais je suis si fière de qui nous sommes comme équipe et de la façon dont on a représenté notre sport et notre pays. Si on a pu inspirer ne serait-ce qu’un enfant au Canada à essayer le volleyball de plage, on a fait notre travail, a-t-elle déclaré.

J’aime cette fille. C’est un honneur de partager le terrain avec elle. Il n’y a personne d'autre que Melissa avec qui j’aurais souhaité faire ces Jeux. Nous aurions simplement aimé en faire plus.

Une citation de :Sarah Pavan

Match en trois temps pour Bansley et Wilkerson

Une heure plus tôt, leurs compatriotes Bansley et Wilkerson ont baissé pavillon devant les Lettones Tina Graudina et Anastasija Kravcenoka, qui leur ont indiqué la porte de sortie 21-13, 18-21 et 15-11.

Le duo canadien est parvenu à demeurer tout près des Lettones au score pendant la première moitié de la manche initiale. Aux commandes 12-11, les Européennes ont pris leur erre d’aller en remportant 9 des 11 points suivants.

Le jeu au filet de Wilkerson s’est avéré décisif en deuxième manche. L’athlète de 1,78 m (5 pi 10 po) a d’abord réalisé un bloc important pour donner les devants 14-13 à son équipe. La volleyeuse en a remis avec un autre contre, et les Canadiennes se procuraient une balle de manche, inscrite deux points plus tard.

Heather Bansley agenouillée pour faire une manchette.

Heather Bansley

Photo : Getty Images / Sean M. Haffey

Le tandem canadien n’a jamais véritablement été dans le coup en troisième manche. Elles ont été en retard du début à la fin et n’ont pu trouver les solutions pour renverser la vapeur.

En conférence de presse, Bansley et Wilkerson étaient également très émotives, après avoir eu l’occasion de discuter avec leur famille par appel vidéo.

Je suis déçue pour Brandie, pour l’équipe et pour tous nos partisans au Canada. D’être loin de la maison, de notre famille, pendant les 10 derniers mois, c’est certain que ça fait remonter beaucoup d’émotions, a dit Bansley.

Sur le plan sportif, Wilkinson soutient que c’est un manque de constance qui a coûté la victoire à son équipe.

À ce niveau, tout le monde est capable de gagner des matchs. Les Lettones ont limité les erreurs et on doit leur donner le crédit pour ça. On a mis tout notre cœur dans ce match, alors nous pouvons sortir la tête haute.

Une citation de :Brandie Wilkerson

Bansley et Wilkerson ont gagné leur place en huitièmes de finale après avoir terminé parmi les deux équipes de 3e position repêchées avec une fiche de 1-2 au tour préliminaire. Elles s’étaient ensuite qualifiées pour les quarts grâce à un gain de 22-24, 21-18 et 15-13 sur le duo américain composé de Sarah Sponcil et de Kelly Claes.

En 2016, Pavan et Bansley avaient uni leurs efforts aux Jeux olympiques de Rio. Elles s'étaient inclinées en quarts de finale devant les éventuelles médaillées d’or, les Allemandes Laura Ludwig et Kira Walkenhorst.

À ne pas manquer