•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelle olympique

Basketball : les États-Unis éliminent l’Espagne et passent en demi-finales

Il saute vers le panier avec le ballon.

Kevin Durant a été dominant dans la victoire des siens.

Photo : afp via getty images / ARIS MESSINIS

Radio-Canada

Les basketteurs espagnols ont répondu présents en début de quarts de finale, mais n’ont pu maintenir la cadence avec les puissants Américains. Ces derniers ont ouvert les valves en deuxième demie pour remporter une victoire convaincante de 95-81 afin d’accéder aux demi-finales des Jeux de Tokyo.

Ricky Rubio a été spectaculaire au premier quart. Ses 13 points ont même permis aux Espagnols de mener 21-19 après 10 minutes de jeu.

Rubio et ses coéquipiers ont poursuivi sur cette lancée au deuxième engagement. Willy Hernangomez a été solide en défense pour stopper les élans des Américains sous le panier, pendant que Sergio Rodriguez donnait une priorité de 11 points aux siens.

Pendant ce temps, les vedettes américaines ont peiné à marquer. Kevin Durant a pris les choses en main dans la dernière minute pour réduire l’écart à 43-41. Zach Lavine a égalisé le score avec moins de 10 secondes au tableau indicateur.

Durant a repris là où il avait laissé dès le début du troisième quart. Le marqueur le plus prolifique de l’histoire de l’équipe américaine a inscrit 13 points supplémentaires, puis ses coéquipiers se sont joints à la fête. Les tirs de trois points ont commencé à pleuvoir au Super aréna de Saitama et les États-Unis se sont forgé une avance de 13 points.

Blanchi au deuxième quart, Rubio n’avait pas dit son dernier mot. Il est revenu avec force à la reprise et s’est assuré de garder les siens dans la rencontre. Sergio Rodriguez a quant à lui réussi un tir de trois points à la fin du quart pour porter la marque à 69-63.

Le spectacle Ricky Rubio a repris au quatrième quart, mais le brio du meneur de jeu n’était tout simplement pas suffisant contre la formation américaine. Il a amassé un impressionnant total de 38 points dans la défaite.

Les Espagnols ont eu du succès en défense avec sept tirs bloqués. Ce sont toutefois leurs 15 revirements qui leur ont coûté la partie.

Dans le camp adverse, Kevin Durant a été le meilleur marqueur avec 29 points.

Les États-Unis comptent désormais une fiche parfaite de 13 victoires face à l’Espagne en basketball masculin.

Après s'être inclinée 83-76 devant la France en lever de rideau, la troupe de Gregg Popovich semble avoir trouvé son erre d'aller à Tokyo. Elle a gagné ses trois dernières rencontres et affrontera les Australiens au prochain tour.

L'Australie n'a fait qu'une bouchée de l'Argentine dans son match de quarts de finale, filant vers une victoire de 97-59. Les Argentins menaient 22-18 après le premier quart, mais l'écart de talent entre les deux équipes n'a fait aucun doute au cours des 30 dernières minutes de jeu.

Le quatrième quart a été particulièrement pénible pour les Sud-Américains. Ils n'ont inscrit que 11 points contre 37 pour leurs adversaires. Les Australiens ont offert une véritable performance d'équipe : aucun joueur n'a excédé la marque des 20 points et 33 de leurs 45 paniers ont été marqués grâce à une passe décisive.

Les Kangourous aborderont leur match des demi-finales avec confiance puisqu'ils ont battu les États-Unis 91-83 dans un match préparatoire avant la tenue des Jeux.

L'Australie, en quête d'une première médaille olympique en basketball masculin, avait également mis fin à une séquence de 77 victoires d'affilée des Américains en 2019.

La Slovénie a rendez-vous avec la France

Un peu plus tôt, la Slovénie a facilement éliminé l’Allemagne 94-70 pour demeurer invaincue dans la capitale japonaise.

L’équipe allemande a connu ses meilleurs moments au deuxième quart, mais ses opposants ont vite rectifié le tir pour prendre les commandes et filer vers les demi-finales.

Menés par le prodigieux Luka Doncic, auteur d'une performance de 20 points, 11 passes décisives et 8 rebonds, les Slovènes prennent part à leur tout premier tournoi olympique. Le joueur de franchise des Mavericks de Dallas n'a d’ailleurs toujours pas perdu en 17 rencontres avec l'équipe nationale senior de la Slovénie.

Zoran Dragic a également brillé dans la victoire avec une récolte de 27 unités, dont 5 tirs réussis derrière la ligne des 3 points.

Les Slovènes se mesureront à la France de Rudy Gobert et d'Evan Fournier dans le carré d'as. Les basketteurs français ont bataillé dur pour vaincre les Italiens 84-75.

Les 21 points de Fournier, combinés aux 22 de Gobert, ont été suffisants pour permettre aux bleus d'enregistrer une quatrième victoire en quatre matchs dans cette compétition.

À ne pas manquer