•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelle olympique

Les Canadiennes écrasées en quarts de finale en water-polo

Une gardienne de but au water polo tente de garder les yeux ouverts alors qu'elle attend, les bras dans les airs, le lancer d'une adversaire.

Le Canada s'est incliné 16-5 devant les États-Unis en quarts de finale du tournoi olympique.

Photo : Getty Images / Angela Weiss

Radio-Canada

Les Canadiennes ont subi une sévère correction en quarts de finale du tournoi olympique de water-polo, mardi, à Tokyo. Les Américaines l'ont emporté 16-5 dans un match à sens unique.

La première mi-temps a rapidement donné une idée de l’issue de la rencontre. Les Américaines ont marqué au rythme d’un but presque chaque minute pour prendre l'avance 7-1.

Je suis déçue de notre façon d’entreprendre le match. On n'a même pas été proche de jouer à la hauteur de notre potentiel. Elles sont sorties fort et ont tiré avantage de petites choses. On ne l’a pas fait. C’était dur de revenir dans le match, a admis Shae La Roche après la rencontre.

Les Canadiennes semblaient sans solution devant les attaques répétées de leurs adversaires et ont abandonné leur gardienne Clara Vulpisi à son sort. Cette dernière n’a réalisé que 7 arrêts dans la rencontre sur 23 tirs.

À l’autre bout de la piscine, Ashleigh Johnson a connu un superbe match avec 14 arrêts sur 17 lancers. L’équipe américaine, pour comble d’injure, a changé de gardienne avant la quatrième période. Elle a envoyé Amanda Longan devant le filet.

Le positif est que nous sommes revenues dans le match. Nous avons montré du caractère. On peut jouer contre les meilleures, a dit Emma Wright.

Des joueuses de water-polo, certaines sur le bord de la piscine, d'autres dans l'eau, écoutent avec attention les consignes de leur entraîneur.

L'entraîneur du Canada, David Paradelo, donne des instructions à ses joueuses pendant un arrêt de jeu.

Photo : Getty Images / Harry How

On a eu de bons moments dans le tournoi, mais jamais dans toutes les facettes du jeu en même temps. Je sais qu’on est capables de mieux faire pendant un match complet, a ajouté l’entraîneur David Paradelo.

Elle regarde le ballon avec concentration après le tir d'une adversaire.

La gardienne de but américaine Ashleigh Johnson

Photo : Getty Images / Harry How

Je trouve que notre meilleur est encore à montrer. On n'a pas montré l’équipe qu’on est. On grandit toujours. On a perdu ça aujourd'hui, mais on a montré qu’on peut être là avec les grosses équipes.

Une citation de :Joëlle Békhazi, équipe canadienne de water-polo

Les Canadiennes avaient pris le 4e rang du groupe A avec seulement une victoire en quatre rencontres. Les Américaines ont remporté le groupe B avec trois victoires en quatre matchs.

Dans les autres duels, l’Espagne a vaincu la Chine 11-7, la Hongrie a défait les Pays-Bas 14-11 et l’équipe du Comité olympique russe (ROC) est sortie gagnante de son duel contre l’Australie par la marque de 9-8.

Jeudi, les Canadiennes joueront leur premier match de classement pour les places de 5 à 8 contre les Australiennes.

En demi-finales, la formation du ROC croisera le fer avec celle des États-Unis. L’autre rencontre opposera l’Espagne à la Hongrie.

Les Américaines tenteront de leur côté de mettre la main sur une troisième médaille d’or olympique de suite.

À ne pas manquer