•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelle olympique

De jeunes sportives en Acadie inspirées par le succès des Canadiennes à Tokyo

Les deux athlètes souriantes montrent leurs médailles.

Les rameuses canadiennes Caileigh Filmer et Hillary Janssens, médaillées de bronze en deux de pointe aux Jeux olympiques. Au Nouveau-Brunswick, le succès des athlètes canadiennes à Tokyo inspire de jeunes sportives.

Photo : Radio-Canada / Benoit Roussel

Radio-Canada

De jeunes sportives acadiennes expriment leur enthousiasme pour les performances féminines aux Jeux olympiques de 2021. Elles se disent inspirées par le succès des Canadiennes.

Les athlètes canadiennes se démarquent particulièrement aux Jeux de Tokyo. Sur les 14 médailles remportées par nos athlètes, en date de dimanche, 13 ont été remises à des femmes.

Pour de jeunes sportives au Nouveau-Brunswick, voir les femmes performer aussi bien est une grande fierté.

C'est inspirant que ce soit toutes des femmes qui ont gagné, et que seulement une médaille ait été gagnée par un homme, affirme Céline Despres, de l'École de natation à Cocagne.

Selon ces jeunes, cela montre que les femmes sont capables d’en faire autant que les hommes.

Ils travaillent fort tous les deux et peuvent faire n'importe quoi s'ils travaillent fort, estime Sophie Landry, qui fait de la natation à Moncton, en parlant des deux genres.

Je trouve vraiment que ça démontre que les femmes sont capables de faire tout ce qu'elles veulent, dont gagner des médailles. C'est elles qui sont en train de montrer que le Canada et les femmes peuvent faire autant que les autres.

Une citation de :Myakim Nimat, joueuse de soccer à Moncton

Selon Myakim Nimat, joueuse de soccer à Moncton, il s’agit d’une source d’inspiration pour les femmes de tous âges.

L'égalité des sexes, une avenue en construction

Isabelle Doiron, du Club de soccer de Dieppe, souligne quant à elle l’évolution de l’égalité des sexes avec le temps.

Avant, les femmes ne faisaient même pas les Jeux olympiques. Mais maintenant ,c’est rendu qu’elles font mieux que les hommes canadiens et je trouve que ça inspire beaucoup les jeunes filles qui veulent se rendre là.

Une citation de :Isabelle Doiron, Club de Soccer Dieppe

Myakim Nimat estime que la bataille pour les femmes n’est pas terminée. Je pense qu'on y vient, qu'on est en train de se faire reconnaître un peu plus, mais on a encore des étapes à atteindre pour avoir l'égalité, dit-elle.

Si on travaille vraiment fort, on peut faire n'importe quoi, conclut Sophie Landry.

D'après un reportage de Marie-Andrée Leblond

À ne pas manquer