•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelle olympique

Départ difficile pour les Canadiennes à la poursuite par équipe

Les cyclistes roulent l'une derrière l'autre sur la piste du Vélodrome d'Izu.

Les Canadiennes Allison Beveridge, Jasmin Duehring, Annie Foreman-Mackey et Georgia Simmerling

Photo : Getty Images / Justin Setterfield

Radio-Canada

Médaillées de bronze à la poursuite par équipe aux Jeux de Rio, les Canadiennes ont connu un début d’épreuve difficile, lundi, au Vélodrome d’Izu. Huitièmes et dernières des qualifications, elles ont été reléguées au second groupe qui pourra au mieux concourir pour la 3e place.

Formée d’Allison Beveridge, de Jasmin Duehring, d'Annie Foreman-Mackey et de Georgia Simmerling, l’équipe canadienne a inscrit un temps de 4 min 15 s 832/1000, soit 8,525 s derrière les Allemandes. Celles-ci ont terminé 1res en réalisant une nouvelle marque mondiale de 4:07,307.

Allison Beveridge suivi de ses coéquipières roule sur la piste.

Championnes olympiques en titre, les Britanniques (4:09,022) se sont classées 2es. Les Américaines (4:10,118), couronnées aux mondiaux de Berlin en 2020, ont pris le 3e rang devant les Italiennes (4:11,666).

Mardi, les Canadiennes affronteront les Françaises, 5es des qualifications, au premier tour.

Les gagnantes des vagues opposant les Britanniques aux Américaines, et les Allemandes aux Italiennes passeront en finale pour la médaille d’or.

Parmi les six autres équipes, les deux plus rapides s’affronteront pour le bronze.

Les Canadiens 6es

Du côté masculin, les Canadiens Vincent De Haître, Michael Foley, Derek Gee et Jay Lamoureux (3:50,455) ont pris le 6e rang des qualifications, qui ont été dominées par les Danois. Médaillés de bronze à Rio et champions du monde en titre, ces derniers ont établi une nouvelle marque olympique en survolant l’épreuve en 3:45,014.

Les Canadiens Vincent De Haitre, Michael Foley, Derek Gee et Jay Lamoureux sont côte à côte et roulent sur la piste.

Les Italiens (3:45,895), les Néo-Zélandais (3:46,079) et les Britanniques (3:47,507) ont complété le top 4, qui se disputera les médailles d’or et d’argent.

Les Canadiens se mesureront aux Allemands au premier tour mardi. Les Australiens et les Suisses font également partie du groupe qui se battra pour l’obtention de la médaille de bronze.

Le Canada n’avait pas participé à la poursuite masculine par équipe aux Jeux de 2016. La Grande-Bretagne l’avait emporté sur l’Australie en finale.

Les Chinoises conservent leur titre au sprint

La première médaille d’or remise au Vélodrome d’Izu est allée aux Chinoises, gagnantes du sprint par équipe. Elles se sont imposées face aux Allemandes en grande finale pour conserver la couronne qu’elles avaient obtenue à Rio.

Les athlètes du Comité olympique russe ont reçu le bronze après avoir vaincu les Néerlandaises en petite finale.

À ne pas manquer