•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelle olympique

C'est terminé pour la lutteuse Danielle Lappage

Deux lutteuses olympiques s'étudient, les bras ouverts, attendant le bon moment pour passer à l'attaque.

La lutteuse Danielle Lappage (en rouge) lors de son premier combat à Tokyo.

Photo : Getty Images / Jack Guez

Radio-Canada

La Canadienne Danielle Lappage a perdu lundi son combat en ouverture du tournoi olympique de lutte libre chez les -68 kg. Elle s’est inclinée 7-0 devant l’athlète du Comité olympique russe Khanum Velieva. Ses Jeux sont terminés.

Lappage, vice-championne du monde en 2018, s’était pourtant présentée très motivée, sautillante et les yeux pétillants. Elle attendait ce combat depuis plusieurs années. Elle n’avait pas été en mesure de se battre en 2016, à Rio, en raison d’une grave blessure à l'échauffement.

Pour la première fois depuis longtemps, je me sentais fébrile, reconnaissante d’être ici et très confiante. J’avais un bon sentiment. Je pensais que ça se terminerait différemment.

Une citation de :Danielle Lappage, lutteuse

L’athlète de l’Alberta a peut-être été victime de son enthousiasme. Elle a d’abord donné un point à son adversaire en sortant de la zone de combat sur une tentative d’attaque. Puis, elle a perdu deux points sur des décisions sévères de l’arbitre, une pour inactivité et l’autre pour avoir tiré les cheveux de sa rivale.

Elle était très forte et avait un bon positionnement. Je savais que je devrais trouver une façon de la renverser. J’ai tiré de l’arrière rapidement et je n’ai jamais réussi à l’amener au sol, a analysé Lappage au moment de rencontrer les médias.

Deux lutteuses se collent la tête pendant qu'une d'entre elles tient celle de son adversaire et agrippe sa main droite.

Khanum Velieva et Danielle Lappage

Photo : Getty Images / Jack Guez

Velieva a finalement mis la note finale à sa victoire en renversant Lappage sur le côté pour marquer ses derniers points. 

Je suis encore triste de ma défaite, mais mes blessures n’ont pas été un facteur. Je suis fière de ce que j’ai traversé depuis cinq ans. Mon histoire dit aux gens de faire ce qu’ils aiment. Je suis heureuse de ce que je suis devenue grâce à la lutte, a ajouté la Canadienne.

La championne en titre chez les moins de 76 kg, Erica Wiebe, a connu un scénario semblable lundi.

Les Jeux de la Canadienne se sont officiellement terminés, un peu plus tard dans la journée, avec la défaite de Velieva contre la Mongole Battsetseg Soronzonbold en quarts de finale. Lappage aurait pu espérer participer au repêchage pour une médaille de bronze si sa tombeuse s’était rendue en finale.

À ne pas manquer