•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelle olympique

Alexander Zverev décroche l'or olympique, Karen Khachanov l'argent

Le joueur de tennis est heureux d'avoir marqué un point.

Alexander Zverev

Photo : afp via getty images / VINCENZO PINTO

Radio-Canada

L’Allemand Alexander Zverev a été le plus fort en finale du tournoi de tennis à Tokyo. Le tombeur de Novak Djokovic a facilement vaincu le représentant du Comité olympique russe Karen Khachanov en deux manches de 6-3 et 6-1, dimanche, pour remporter le titre en simple.

Le match a été disputé à forces égales en début de première manche. Puis, Zverev a progressivement commencé à imposer son rythme avec de longues balles de fond, souvent bien placées, poussant Khachanov à la faute.

Alexander Zverev, de l'équipe allemande est heureux sur le terrain de tennis après avoir remporté le match contre son adversaire. Il a un énorme sourire sur le visage.

Une médaille d'or pour Alexander Zverev

Photo : Getty Images / Julian Finney

Le 4e joueur mondial a brisé le service de son opposant pour gagner l'engagement initial à sa deuxième balle de manche.

L’Allemand a amorcé la seconde comme il avait terminé la première. Il a été solide au service, en plus d’exceller au filet. Le Russe n’a pas perdu son calme, même si le match était en train de lui filer entre les doigts. Ce dernier était en avance 30-15 au troisième jeu, mais Zverev a comblé le retard pour creuser l'écart à 3-0.

Tout lui réussissait. Il a remporté plusieurs longs échanges grâce à son coup droit précis, sapant le moral de son adversaire qui n’a toutefois pas jeté l'éponge.

Le rouleau compresseur allemand a poursuivi sa route jusqu’à 5-0. Le joueur du Comité olympique russe a réussi à lui soutirer un jeu, mais Zverev a mis un terme à la finale à son retour au service.

C'est tellement plus gros que tout dans le monde du tennis, dans le monde du sport.

Une citation de :Alexander Zverev

L’Allemand succède au Britannique Andy Murray, médaillé d’or à Rio et à Londres. L’Espagnol Pablo Carreno Busta a mis la main sur la médaille de bronze samedi.

Le président du Comité international olympique, Thomas Bach, a regardé son compatriote allemand gagner le titre pendant qu'une dizaine de personnes contre la présentation des Olympiques au Japon manifestaient près du parc de tennis Ariake.

Ils pouvaient être entendus dans le stade, mais le jeu n'a jamais été interrompu. Nous avons tout entendu. C'était très bruyant, a affirmé Zverev.

Les favorites du double féminin sont championnes olympiques

Les Tchèques Barbora Krejcikova et Katerina Siniakova ont eu raison des Suisses Belinda Bencic et Viktorija Golubic 7-5 et 6-1 en finale du double féminin.

Les deux équipes ont offert du jeu solide au service en première manche, si bien qu’elles se sont retrouvées à égalité à 5-5. Les représentantes de la République tchèque ont alors profité des erreurs de leurs adversaires pour enregistrer le premier bris de la rencontre.

Quelques minutes plus tard, elles ont enchaîné au service pour mettre la main sur la manche.

Les deux joueuses de tennis sourient avec leur médaille d'or au cou.

Barbora Krejcikova et Katerina Siniakova

Photo : afp via getty images / TIZIANA FABI

Les premières têtes de série ont poursuivi sur leur lancée dès la reprise en brisant les Suisses à deux occasions pour mener 3-0.

Le tandem Bencic-Golubic n’avait toutefois pas dit son dernier mot. Elles ont remporté le jeu suivant, leur seul de cette manche. Puis, les Tchèques ont dominé les trois suivants en route vers la plus haute marche du podium.

La finale du double mixte a opposé deux duos du Comité olympique russe. Le tandem formé d’Anastasia Pavlyuchnkova et d’Andrey Rublev a dû batailler ferme pour vaincre Elena Vesnina et Aslan Karatsev par la marque de 6-3, 6-7 (5/7) et 13-11.

À ne pas manquer