•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelle olympique

Voile : Sarah Douglas signe la meilleure performance canadienne aux Olympiques

Une athlète de voile est aux commandes de son bateau.

Sarah Douglas

Photo : Getty Images / Phil Walter

Radio-Canada

Première navigatrice canadienne à participer à la finale en laser radial, Sarah Douglas a pris le 6e rang, dimanche, sur le plan d’eau du port de plaisance d’Enoshima.

À la dernière régate, où les points étaient doublés, la Torontoise s’est classée 9e, ce qui l’a fait glisser de la 4e à la 6e place. Avant la course dominicale, qui a été marquée par la disqualification d'une navigatrice pour faux départ, la Canadienne n’était qu’à trois points du 3e rang détenu par la Suédoise Josefin Olsson.

Je suis très fière d’être ici. J’avais une occasion de gagner une médaille et, malheureusement, je n’ai pas réussi. Mais avec mes prestations de la dernière semaine, je suis fière. J’ai marqué l’histoire pour le Canada et cela aura une place spéciale dans mon cœur, a commenté en entrevue celle qui avait été médaillée d’or aux Jeux panaméricains de Lima en 2019.

Douglas a ajouté avoir eu une pensée pour ses proches qui se sont levés au petit matin au Canada pour regarder sa course en direct.

Sarah Douglas de l'équipe du Canada et Anne-Marie Rindom de l'équipe du Danemark sont sur leur voilier en pleine action. La Canadienne se retrouve à être derrière la Danoise.

Une sixième place pour Sarah Douglas

Photo : Getty Images / Phil Walter

L’athlète de 27 ans s’est blessée et a été sur la touche pendant trois mois tout juste avant que la pandémie frappe au printemps 2020. Je suis fière de ce que j’ai accompli, et ça me nourrit pour les prochains Jeux.

Anne-Marie Rindom a terminé 7e dimanche, mais son avance bâtie dans les premiers jours de la compétition lui a permis de conserver la tête du classement et d'occuper la plus haute marche du podium.

La Danoise avait déjà goûté au bronze olympique il y a cinq ans aux Jeux de Rio. Sur le podium, elle a été accompagnée par la Suédoise Josefin Olsson et par la Néerlandaise Marit Bouwmeester, médaillée d’or au Brésil en 2016.

Tom Ramshaw sera aussi finaliste

En dériveur solitaire (Finn) masculin, l’Ontarien Tom Ramshaw a fini 13e et 2e de ses courses dimanche. Il s’assure du même coup d’être de la flotte finale mardi.

Mon but, c'était de me rendre dans la phase des médailles. J’ai pris un peu trop de risques dans la première course et perdu beaucoup de rangs. J’ai encore risqué dans la deuxième course, et là, ç'a été payant et assez pour me placer dans les 10 premiers. Je suis donc très content de ça. Je suis trop loin pour viser une médaille, mais je peux certainement remonter au classement et décrocher un bon résultat.

Une citation de :Tom Ramshaw

Jacob Saunders et son coéquipier Olivier Bone sont provisoirement 16es en dériveur double 470. Ils seront de retour sur l’eau lundi pour la neuvième course.

À ne pas manquer