•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelle olympique

La gymnaste Shallon Olsen termine 7e à la table de saut

Shallon Olsen court avant d'effectuer un saut.

Shallon Olsen

Photo : Getty Images / Lionel Bonaventure

Radio-Canada

La gymnaste canadienne Shallon Olsen a pris le 7e et avant-dernier rang de la finale à la table de saut, dimanche, aux Jeux de Tokyo. Il s'agit dans son cas d'une légère progression par rapport aux Jeux de Rio.

Olsen a enregistré un premier pointage de 14,700 et un second, un brin inférieur, de 14,400, pour une moyenne de 14,550. La Brésilienne Rebeca Andrade (15,083) a enlevé les honneurs de l'épreuve devant l'Américaine Mykayla Skinner (14,916) et la Sud-Coréenne Yeo Seo-jeon (14,733).

Je suis déçue de la façon dont ça s'est déroulé aujourd'hui, mais je suis reconnaissante de l'appui que j'ai reçu des membres de ma famille et des sacrifices qu'ils ont faits pour que je me rende ici, a dit la gymnaste de 21 ans après la compétition.

Shallon Olsen qui pose avec les bras en extension au dessus de sa tête.

Rebeca Andrade, nouvelle héritière de Simone Biles

Photo : Getty Images / Laurence Griffiths

Il y a bien exactement une semaine, la Britanno-Colombienne s'était qualifiée pour la finale grâce à une note de 14,966, bonne pour la 6e place au tour préliminaire.

Je crois que mes nerfs ont eu le meilleur de moi-même aujourd'hui, mais je saurai être plus calme la prochaine fois. J'ai trop pensé aux performances des autres filles. Et en fin de compte, c'est ce qui m'a nui, a-t-elle ajouté une fois la poussière retombée.

J'ai appris que je dois accepter la pression sans la laisser prendre le contrôle.

Une citation de :Shallon Olsen, gymnaste canadienne

Aux Jeux de Rio, Olsen avait également participé à la finale de cet appareil. Elle avait pris le 8e échelon à son baptême de feu aux Olympiques.

Premier titre olympique pour Israël et pour la Belgique

De son côté, le gymnaste Artem Dolgopyat a triomphé par la plus petite des marges aux exercices au sol pour offrir à son pays, Israël, une première médaille d'or.

L'Israélien a obtenu un score de 14,933 points grâce à une exécution de 8,433 durant son programme qui avait un niveau de difficulté de 6,600. Dolgopyat a toutefois été pénalisé d'un dixième de points lorsque l'un de ses pieds s'est retrouvé à l'extérieur du carré, après une vrille.

Artem Dolgopyat effectue un salto arrière.

L'Israélien Artem Dolgopyat

Photo : Getty Images / Maja Hitij

Au 2e rang, l'Espagnol Rayderley Zapata a obtenu exactement le même pointage de 14,933. Le premier bris d'égalité est l'exécution, où les deux gymnastes ont été identiques.

Le degré de difficulté a fait pencher la balance en faveur du représentant d'Israël. Si Dolgopyat avait mis son autre pied à l'extérieur du carré lors de sa vrille moins maîtrisée, la pénalité lui aurait coûté la médaille d'or.

Le Chinois Xiao Ruoteng a complété le podium grâce à un score de 14,766 points.

Les barres asymétriques ont été dominées par la Belge Nina Derwael, qui a effectué avec brio le programme le plus difficile pour devancer ses adversaires. À l'instar d'Israël, la Belgique obtient son premier triomphe en gymnastique aux Jeux olympiques.

La représentante du Comité olympique russe Anastasiia Iliankova a récolté 14,833 points pour prendre le 2e rang de la finale sur cet appareil.

La médaille de bronze est revenue à l'Américaine Sunisa Lee (14,500 pts). La gymnaste de 18 ans s'est emparée de sa troisième médaille à Tokyo, après avoir été décorée d'or au concours multiple individuel et d'argent à la compétition par équipe.

Whitlock défend sa médaille d'or avec succès

Au cheval d'arçons, le Britannique Max Whitlock a répété son exploit de Rio en montant sur la plus haute marche du podium. Le gymnaste de 28 ans, qui a gagné une sixième médaille olympique, a reçu un pointage de 15,583.

Le Chinois de Taipei Lee Chih-kai (15,400) et le Japonais Kazuma Kaya (14,900) ont respectivement reçu l'argent et le bronze.

À ne pas manquer