•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelle olympique

Les basketteuses canadiennes subissent une deuxième défaite

Une joueuse de l'équipe canadienne de basketball drible en bloquant son adversaire espagnole.

En remportant leur match contre les Canadiennes 76-66, les Espagnoles demeurent invaincues après trois victoires consécutives au basketball.

Photo : afp via getty images / ARIS MESSINIS

Radio-Canada

L’équipe canadienne de basketball féminin a subi son deuxième revers du tour préliminaire, à Tokyo, face à une formation espagnole rapide et efficace qui l’a emporté 76-66 dimanche.

Le premier quart s’est conclu au compte de 23-13 en faveur des Espagnoles, plus dynamiques en début de match. Les Canadiennes ont connu plus de succès au deuxième engagement pour réduire l’écart à six points, notamment grâce à un tir de trois points de Kia Nurse réussi avec moins de 10 secondes à faire. Les deux pays sont entrés au vestiaire avec un pointage de 40-34 pour les Espagnoles.

Ces dernières ont retrouvé leur rythme pour commencer la deuxième demie. Dominantes à l’intérieur, elles ont constamment attaqué au panier pour accentuer leur avance. À un certain moment, elles affichaient un excellent taux d’efficacité de 72 % à l’intérieur, ce qui laissait peu de marge de manœuvre à leurs adversaires. Les Canadiennes ont quant à elles mis du temps à s’ajuster et à créer du mouvement en possession du ballon. Elles étaient en retard 47-60 après trois quarts.

Kia Nurse, qui participe à ses deuxièmes Jeux olympiques, a gardé les espoirs du Canada en vie grâce à son tir du périmètre. L’Ontarienne a réussi quatre tirs bons pour trois points durant la partie et a terminé avec un total de 14 points.

La polyvalence des joueuses espagnoles a toutefois eu le dessus au quatrième quart et rien ne semblait pouvoir les arrêter. Les médaillées d'argent des Jeux de Rio ont maintenu leur avance en répondant à chacune des attaques des Canadiennes pour demeurer invaincues à Tokyo.

On aurait préféré que ça se joue entre nos mains, a admis d'entrée de jeu l'entraîneuse de l'équipe canadienne Lisa Thomaidis à propos de la qualification pour les quarts de finale. Même s'il ne s'agit pas du résultat escompté, elle a souligné la combativité dont ses protégées ont fait preuve tout au long de la partie.

On a gagné deux quarts. Mais malheureusement, on s’est retrouvées deux fois dans des situations difficiles. Notre équipe a joué avec du cœur pour remonter la pente et nous avons réduit l’écart, mais elles ont réussi des tirs à des moments clés. On a manqué d’intensité pour commencer le troisième quart et il ne faut pas laisser l’Espagne en contrôle.

Astou Ndour a été la meilleure marqueuse de son équipe avec 20 points, en plus de livrer toute une performance en défense. La joueuse de centre a récupéré 11 rebonds, a bloqué 3 tirs et a causé 2 vols de ballon.

Notons également la performance de la meneuse Cristina Ouvina qui a enregistré 15 points ainsi que 7 passes décisives.

Les Canadiennes doivent maintenant attendre les résultats d’autres parties afin de savoir si elles accèdent aux quarts de finale, réservés aux huit meilleures nations. Elles ont perdu leur premier duel 72-68 contre les Serbes avant de vaincre les Sud-Coréennes 74-53.

Des départs lents aux premier et troisième quarts, c’est probablement ce qui a fait la différence dans ce match. On a montré beaucoup de combativité et d’intensité. Maintenant, on ne peut que s’asseoir et patienter. Il n’y a rien d’autre qu'on puisse faire au village olympique de toute façon, a conclu Kia Nurse.

À ne pas manquer