•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelle olympique

Teddy Riner et la France couronnés en judo par équipe mixte

Trois judokas français célèbrent leur victoire.

Teddy Riner (au centre)

Photo : afp via getty images / FRANCK FIFE

Radio-Canada

Les judokas français ont causé une surprise de taille en défaisant la puissante formation japonaise 4-1 au premier tournoi par équipe mixte de l’histoire olympique. Grands favoris de la compétition, les Nippons étaient sans réponse face à l’explosivité des combattants français, impeccables samedi au Nippon Budokan.

Le grand Teddy Riner ajoute donc une troisième médaille d’or olympique à son illustre palmarès déjà garni de 10 titres de champion du monde.

Plus tôt cette semaine, aux épreuves individuelles, les Japonais avaient remporté neuf médailles d’or et rien ne laissait croire qu’ils ne finiraient pas sur la plus haute marche du podium.

Clarisse Agbégnénou a mis la machine en marche du côté français. La médaillée d’or en solo chez les moins de 63 kg a offert les commandes 1-0 à son équipe. Au combat suivant, Axel Clerget s’est absenté un moment durant son duel contre Mukai Shoichiro afin de recevoir les premiers soins.

À son retour sur le tatami, avec un bandage autour de la tête et une énergie renouvelée, il a signé une victoire en prolongation.

L'équipe de France de judo mixte se tiennent en rond avec la joie sur leur visage. Ils célèbrent la victoire contre le Japon.

Que d'émotions pour la France

Photo : Getty Images / Harry How

Les Japonais se sont enfin inscrits au pointage grâce à la championne olympique des plus de 78 kg, Sone Akira, qui a eu raison de Romane Dicko par immobilisation.

Le tour est ensuite venu au grand Teddy Riner (+100 kg), qui était opposé au champion olympique des moins de 100 kg, Wolf Aaron. Le Japonais était énergique en début de combat, mais l'expérimenté Riner a été parfait tactiquement pour finalement marquer un waza-ari à 2 min 30 s de la prolongation.

Dès sa sortie du tatami, le judoka de 32 ans s’est immédiatement dirigé vers sa coéquipière Sarah-Léonie Cysique, la prochaine à prendre le relais. Le colosse a pris la tête de Cysique dans ses mains, lui a parlé calmement et lui a donné un baiser sur le front pour l’encourager à obtenir le dernier point pour concrétiser la victoire française.

Et c'est ce qu’elle a fait contre Yoshida Tsukasa par waza-ari.

Teddy Riner de l'équipe de la France est heureux de la victoire de son équipe en judo mixte.

Une médaille d'or de plus pour Teddy Riner

Photo : Getty Images / Harry How

Cette médaille est très, très, très, très importante. Gagner ici, dans le pays du judo, pendant les Jeux olympiques et au Budokan, c’est tout simplement incroyable pour moi, pour cette équipe, pour la fédération et pour la population française. C’est génial, a affirmé Riner.

Tout le monde est fier. Je suis très fier de cette journée. Je n’ai pas les mots, car c’est une journée incroyable. C’est un rêve. Nous avons gagné en finale contre l’équipe japonaise. Wow!

Riner quittera la capitale japonaise avec cette médaille d’or et une autre de bronze remportée à la compétition individuelle des plus de 100 kg. Il est donc champion olympique dans de troisièmes Jeux consécutifs après ses titres individuels à Londres et à Rio.

L’Allemagne et Israël en bronze

Dans la première confrontation pour le bronze, l’Allemagne a vaincu les Pays-Bas, non sans peine, par la marque de 4-2. Plusieurs combats se sont terminés après plusieurs minutes de prolongation.

L’autre duel pour la médaille de bronze s'est conclu en faveur d'Israël, qui a défait le Comité olympique russe 4-1. Les judokas russes ont mené 1-0, sauf que Sagi Muki a égalisé la marque grâce à un spectaculaire ippon contre Mikhail Igolnikov.

Les Israéliens n’ont plus été inquiétés par la suite et ont enchaîné avec trois victoires consécutives.

À ne pas manquer