•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelle olympique

Marco Arop montre ses couleurs en qualifications du 800 m

Trois coureurs olympiques franchissent la ligne d'arrivée.

Le Canadien Marco Arop (à droite) a devancé le Bosnien Amel Tuka (au centre) et le Français Gabriel Tual (à gauche) lors de sa vague de qualifications.

Photo : AFP / Antonin Thuillier

Radio-Canada

Le Canadien Marco Arop n’a laissé aucun doute sur sa forme, samedi, lors des qualifications du 800 m au stade olympique de Tokyo. L’Albertain a mené sa vague d’un bout à l’autre pour obtenir son laissez-passer pour les demi-finales.

Arop a conclu ses deux tours de piste en 1 min 45 s 26/100 pour devancer le Bosnien Amel Tuka (1:45,48) et le Français Gabriel Tual (1:45,63) à la ligne d'arrivée. Ceux-ci ont également obtenu leur passage pour l’étape suivante.

Fier de sa prestation qui lui a valu le 8e temps de la séance, l'athlète d'Edmonton tentera de répéter l'exploit lors des demi-finales dimanche. Et pour ce faire, il compte utiliser la même stratégie.

J’essaie de ne pas trop changer mon plan de match. J’aime prendre l'avance rapidement. Je suis imposant sur la piste, alors je dois en profiter pour rendre le passage difficile à mes adversaires. Si quelqu’un veut me dépasser, je peux le laisser aller, mais je veux toujours être devant le lot, a expliqué celui qui a de grandes ambitions pour ses premiers JO.

Mon but est de remporter l’or! Je crois que c’est le seul résultat qui pourrait me satisfaire. C’est toujours plaisant d’être sur la piste, de faire ce que j’aime et de représenter mon pays, mais j’en veux encore un peu plus.

Une citation de :Marco Arop

Également de cette épreuve, Brandon McBride, de Windsor, en Ontario, n’a pu imiter son compatriote. Il a occupé la tête de sa vague pendant plus de 650 mètres, mais a semblé manquer d’énergie dans la dernière portion du parcours.

Grimaçant, le représentant de l’unifolié a vu plusieurs de ses adversaires filer devant lui et a finalement terminé 6e de sa course en 1:46,32. Il pointe au 29e rang du classement cumulatif des qualifications.

Ralenti par les blessures au cours des derniers mois, McBride n’avait participé qu’à une course depuis le début de la campagne. Aux dires du principal intéressé, ce manque d’entraînement s’est fait ressentir sur la piste.

Ma fin de course représente ma préparation. Avec les blessures, j’ai eu peu de temps et peu de courses avant d’arriver ici. J’espérais quand même me débarrasser de la rouille rapidement et me tailler une place au tour suivant. Mais avec tout ce qui est arrivé, je suis reconnaissant d’avoir pu me rendre à la ligne de départ, a-t-il dit, encore à bout de souffle.

Le Kényan Ferguson Cheruiyot Rotich (1:43,75), l'Australien Peter Bol (1:44,13) et le Britannique Elliot Giles (1:44,49) ont inscrit les meilleurs chronos des qualifications.

Watson poursuit sa route au 400 m haies

Dans la première course du jour à Tokyo, Sage Watson, de Medecine Hat, s’est classée au 4e et dernier rang donnant un accès direct au tour suivant dans sa vague du 400 m haies.

Celle qui avait terminé 11e de cette épreuve à Rio a fait fi d’une collision avec une haie tôt dans la course. Elle a accéléré le rythme dans les 50 derniers mètres et a été en mesure d’effacer son retard pour enregistrer un temps de 55,54 s, le 18e de la séance.

J’ai frappé la haie assez solidement et mon genou saigne abondamment présentement, a-t-elle fait savoir à sa sortie de piste. Malgré tout, j'ai bon espoir de pouvoir faire une meilleure course en demi-finales. J’ai beaucoup d’énergie pour la compétition et j’ai déjà hâte d’y retourner.

Trois athlètes s'apprêtent à franchir une haie.

Athlétisme : Sage Watson qualifiée pour la demi-finale du 400 m haies

Photo : Getty Images / Christian Petersen

À peine quelques minutes plus tard, l’Ontarienne Noelle Montcalm a inscrit son meilleur chrono cette saison en 55,85 s.

Cette performance lui a procuré le 6e rang de sa vague, ce qui n’a pas été suffisant pour qu'elle se faufile parmi les 24 athlètes qui prendront part aux demi-finales lundi.

Lorsque j’ai vu le temps, j’étais vraiment satisfaite de ma course, mais un peu moins quand j’ai vu mon positionnement. J’étais très près de mon record personnel, alors je demeure contente malgré le résultat, a dit Montclam, 18e du 400 m haies à Rio.

Une deuxième session d'athlétisme est prévue dès 6 h (HAE).

À ne pas manquer