•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelle olympique

Pédaler en finale olympique, la victoire morale de Drew Mechielsen en BMX

Huit cyclistes dont Drew Mechielsen sont en piste sur leur BMX et sont alignées les unes à côté des autres. Elles s'apprêtent à effectuer un saut lors de la demi-finale.

Revoir la finale de la course de BMX.

Photo : Getty Images / Francois Nel

Radio-Canada

En connaissez-vous beaucoup qui sont souriants et rayonnants même s’ils sont bons derniers? La Canadienne Drew Mechielsen nous a offert une belle leçon de vie et de fierté dans la finale de la course de BMX, vendredi, à Tokyo.

La Britanno-Colombienne de 23 ans a franchi la ligne d’arrivée de cette finale en 8e et dernière place. N’empêche, elle a quand même festoyé, car elle avait sa victoire en poche avant même le coup de départ.

Ce sont mes premiers Jeux olympiques, juste d’avoir l'occasion d’être en finale, c’était un moment incroyable, s’est exclamée Mechielsen, à bout de souffle, quelques minutes après la course.

Elle n’a pu s’empêcher de verser une larme en remerciant ses proches qui, COVID oblige, sont restés à la maison.

Merci pour tout. Merci de m’avoir appuyée durant cette aventure.

Une citation de :Drew Mechielsen, cycliste canadienne en BMX

Mechielsen s’est faufilée de justesse jusqu’en finale grâce à deux bonnes courses et un petit coup de pouce du destin en demi-finales, où tout se jouait au cumulatif de trois courses.

La Canadienne a fait bonne figure à la première (3e place) et un peu moins à la deuxième (7e place). Elle devait donc connaître une troisième course d’enfer et c’est ce qu’elle a fait (4e place), en plus de profiter d’une chute chez d’autres concurrentes.

Sur son BMX, elle emprunte un virage et est suivie par une autre cycliste.

La Canadienne Drew Mechielsen (à gauche)

Photo : Getty Images / Ezra Shaw

De la voir en finale, c’est extraordinaire [...] Je suis fière d’elle, a lancé sa grande amie, la Britannique Bethany Shriever. Elle m’aide énormément à rester calme, à garder ma concentration ici.

Que dire de cette Bethany Shriever, justement? Calme et concentrée, elle a filé comme une flèche de la ligne de départ à celle d'arrivée pour remporter la médaille d’or.

C’est génial de la voir gagner, a lancé Mechielsen. Elle récolte le fruit de tout son travail. C’est un cliché de dire cela, mais c’est vrai.

La Canadienne est donc fière, la Britannique aussi, et deux autres cyclistes peuvent l’être tout autant. La Colombienne Mariana Pajon, double championne olympique, a récolté l’argent, tandis que la Néerlandaise Merel Smulders a obtenu le bronze.

À ne pas manquer