•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelle olympique

Témoignages : la vie professionnelle après les Jeux

Penny Oleksiak, Summer McIntosh et Maude Charron sont les grandes vedettes canadiennes des Jeux olympiques de Tokyo. Que deviendront-elles dans 10, 20, 30 ou même 40 ans?

Christine Girard soulève une barre aux Jeux olympiques de Londres.

L'histoire de résilience de Christine Girard en a inspiré plus d'eux, mais qu'est devenu cette halthérophile après sa retraite du sport?

Photo : AFP/Getty Images / Yuri Cortez

Quatre athlètes olympiques franco-ontariens parlent de la voie qu’ils ont prise après leur retraite sportive.

Radio-Canada dresse le portrait de France Gareau, Jason Gervais, Curtis Halladay et Christine Girard. Au total, ces quatre athlètes ont remporté quatre médailles de 1976 à 2016.

En mission pour faire rayonner la francophonie

Nom: France Gareau

Âge : 50 ans

Lieu de naissance : Verner

Résultat olympique : médaille d’argent au 4 x 100 m à Los Angeles en 1984

La native de Verner se souvient encore de son arrivée à l’aéroport de North Bay après être montée sur le podium au relais en athlétisme.

Il y avait tellement de monde. Je pense que tout de mon village était à l’aéroport, se souvient France Gareau.

Je voyais des personnes qui ne sortaient jamais de leur maison, des personnes plus âgées. Elles étaient toutes là à l’aéroport. J’étais comme wow!

Une femme porte fièrement sa médaille des Jeux olympiques.

France Gareau conserve bien précieusement ses souvenirs des Jeux olympiques de 1984.

Photo : Jean-Luc Foudy

France est aujourd’hui enseignante de français langue seconde au Havergal College, une école privée.

Être élevé en français dans une petite communauté rurale du nord de l’Ontario l’a grandement influencé dans son choix de carrière.

Là où j’habite présentement, c’est tout en anglais, précise-t-elle depuis sa résidence à Scarborough.

Les filles à mon école vont me dire : "Est-ce que tu viens de Paris." J’essaye de leur enseigner qu’il y a du français tout partout au Canada, ce n’est pas seulement en Europe.

Une citation de :France Gareau, médaillée d'argent aux Jeux olympiques de Los Angeles

La mère de famille transmet son savoir olympique en s’occupant aussi du club d’athlétisme de son école.

Liam Foudy était entouré de sa mère France Gareau, de son frère Jean-Paul et de son père Sean lors du repêchage de la LNH.

France est aujourd'hui mère de deux enfants qui ont été repêchés dans la Ligue nationale de hockey, Jean-Luc et Liam Foudy.

Photo : Avec la permission de France Gareau

Les filles de la maternelle à la sixième année font bien rire Mme France quand elle parle de ses médailles olympiques.

Une petite fille va me dire : Moi aussi j’ai gagné une médaille au patin ou au soccer." Elles ne comprennent pas à cet âge, qu’est-ce que ça veut dire une médaille d’argent aux Olympiques.

De devant les projecteurs à derrière la caméra

Nom : Curtis Halladay

Âge : 26 ans

Lieu de naissance : Sudbury

Résultat paralympique : médaille de bronze en aviron à 4 à Rio en 2016

La résilience décrit bien le parcours de Curtis Halladay.

Une grave blessure de motocross en 2012 paralyse l'une de ses jambes. Il découvre ensuite l'aviron et déménage en Colombie-Britannique pour faire partie de l'équipe nationale.

Un homme reçoit sa médaille de bronze.

Le 11 septembre 2016, à Rio, Curtis Halladay reçoit sa médaille de bronze des mains du président du Comité international paralympique sir Philip Craven.

Photo : Getty Images / Raphael Dias

Quatre ans après son accident, il grimpe sur le podium à Rio.

Après les Jeux paralympiques, il doit se faire opérer et son déménagement à Victoria est de plus en plus difficile pour ses finances personnelles.

On gagne un peu d’argent de Sports Canada, mais ce n’est pas beaucoup d’argent, c’est très difficile de tout payer. Ce n’est pas tout à propos de l’argent, mais c’était une combinaison d’affaires, dit-il, tout en précisant aussi qu’il croit qu’il aurait mis deux ans pour revenir à 100 % après son opération.

Il avoue avoir un certain regret en voyant ses amis qui s’apprêtent à s’envoler pour le Japon.

Un homme avec une caméra à la main

Curtis Halladay caméra à la main dans les rues de Montréal

Photo : Avec la permission de Curtis Halladay

Curtis a choisi de se lancer comme vidéaste pigiste à Montréal. Je suis content avec cette décision, avoue-t-il, un peu amer, alors qu’il a plongé dans cette aventure quatre mois avant le début de la pandémie.

Plusieurs compagnies de production font appel à ses services pour filmer des publicités ou encore des vidéoclips.

Après une médaille paralympique, à quoi rêve cet ancien athlète?

J’aimerais vraiment faire un mélange de sport avec le cinéma. Raconter des histoires qui ont besoin d’être entendues. Des trucs avec des équipes de sports nationales pour aider les athlètes, confie le jeune retraité sportif.

Dans le monde des finances

Nom : Jason Gervais

Âge : 45 ans

Lieu de naissance : Timmins

Résultat olympique : participation au lancer du disque à Sydney en 2000

Les Jeux olympiques du Franco-Ontarien Jason Gervais ne sont pas déroulés comme il le souhaitait. Il a été disqualifié lors de la compétition de lancer du disque.

Ce n’est pas juste être en forme physique pour participer, mais être en forme mentale aussi, souligne le membre de l’équipe nationale canadienne entre 1994 et 2001.

Une affiche montre Jason en train de lancer un disque.

Une affiche qui rappelle sa jeunesse dans l'équipe canadienne décore la résidence de la famille Gervais.

Photo : Radio-Canada / Jimmy Chabot

Après son échec à Sydney, Jason croyait bien revenir plus fort aux Jeux olympiques suivants, à Athènes, mais la vie en a décidé autrement.

En 2001, l’athlète a repris l’entreprise spécialisée en assurance vie de son père, à Timmins.

Jason est aujourd’hui président et directeur général de Timmins Financial. Vingt ans plus tard, son bureau se spécialise en finances et en hypothèques.

Pour l'athlète intronisé au Temple de la renommée de l'Université du Wyoming, l'esprit de compétition est toujours bien ancré en lui.

Si quelqu'un me présente un objectif, je vais toujours essayer de le surpasser, c'est inscrit dans moi.

Une citation de :Jason Gervais, athlète olympique
Un homme dans son bureau

En entrant dans le bureau de Jason Gervais, il est difficile de savoir qu'il était un athlète olympique. On ne voit qu'une simple statuette grecque sur son bureau.

Photo : Radio-Canada / Jimmy Chabot

Je parlais à mon père l’autre jour, je lui ai dit que je suis aussi fier de ce que j’ai fait avec mes sports qu’avec ma carrière, précise le grand gaillard de 1,98 m (6 pi 6 po).

Sa médaille d’or, il considère que c'est d'avoir l'équilibre entre sa vie professionnelle et sa vie familiale à Timmins.

Jason a trois enfants, deux jumelles de 11 ans et un adolescent de 15 ans déjà plus grand que lui.

Ambassadrice pour un sport propre

Nom : Christine Girard

Âge : 36 ans

Lieu de naissance : Elliot Lake

Résultat olympique : médaille de bronze à Pékin en 2008 et médaille d’or à Londres en 2012 en haltérophilie

Christine Girard n’a pu savourer sa médaille de bronze à Pékin, parce qu’elle avait terminé au pied du podium.

Une dépression s’en est suivie, mais elle est revenue forte à Londres quatre ans plus tard, où elle a remporté initialement la médaille de bronze.

Quand on est médaillé, on est champion et quand on n’est pas médaillé, on est juste nous et on se fait dire qu’on est presque bon.

Une citation de :Christine Girard, championne olympique

En 2018, après la découverte d’une série des cas de dopage, sa quatrième place à Pékin se transforme finalement en bronze et sa médaille de bronze de Londres en devient une d’or.

Christine Girard avec ses trois enfants

Christine Girard avec ses trois enfants lorsqu'on lui a remis ses médailles en 2018.

Photo : La Presse canadienne / Adrian Wyld

L’haltérophile et championne olympique a raconté son histoire dans une autobiographie De la défaite à la victoire.

Malgré que son histoire inspire, elle passe incognito partout en Outaouais, région qu’elle a choisie pour élever ses trois enfants.

Ça n’arrive jamais que quelqu’un me reconnaisse. Je pense que je suis la médaillée d’or olympique là plus incognito au Canada.

Une citation de :Christine Girard, championne olympique

Christine Girard n’a pas eu la chance de savourer sa médaille d’or et fait tout en son pouvoir pour qu’aucun athlète n’ait à revivre sa situation.

Je suis investi énormément dans la lutte pour un sport propre. J’ai commencé à enseigner aux gens qui vont faire les tests antidopage. Moi, je donne le côté vision de l’athlète, qu’est-ce qu’on aime, qu’est-ce qu’on n’aime pas, dit l’ambassadrice de l’Agence mondiale antidopage.

Christine Girard cache son visage avec ses mains après avoir tenté en vain de soulever la barre.

L'haltérophilie Christine Girard aux Jeux olympiques de Londres

Photo : Associated Press / Ng Han Guan

Sur le plan professionnel, Christine Girard a fait des études pendant la pandémie en plus d’élever ses trois enfants.

Elle terminera sa maîtrise en ergothérapie le 6 août, à l'âge de 36 ans.

Si on pense à toutes les années de carrière que j’aurais dû avoir que je n’ai pas eues. Moi, je n’ai jamais fait d’entrevue pour un emploi avant maintenant, conclut-elle à propos du long chemin vers une vie professionnelle après les olympiques.

À ne pas manquer