•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelle olympique

L’équipe cycliste allemande dans la tourmente à la suite d’un incident raciste

Il roule sur un circuit dans un contre-la-montre et la voiture d'équipe la suit.

Une cycliste allemande

Photo : Getty Images / Tim de Waele

Associated Press

Le directeur sportif de la Fédération allemande de cyclisme sur route, Patrick Moster, a été suspendu et sera renvoyé chez lui après avoir employé un terme raciste durant le contre-la-montre masculin des Jeux de Tokyo.

Patrick Moster, qui supervisait l'équipe allemande au Japon, a employé un terme raciste en encourageant Nikias Arndt à rattraper les cyclistes de l'Algérie et de l'Érythrée au cours de l'épreuve présentée mercredi. Il a été entendu lors de la télédiffusion et a été vivement critiqué en Allemagne.

Moster s'est excusé plus tard et l'équipe allemande avait d'abord indiqué qu'il resterait à Tokyo.

Jeudi, le président du Comité olympique allemand, Alfons Hörmann, a affirmé qu'il croyait que l'excuse de Moster était sincère, mais a ajouté qu'il avait violé les valeurs olympiques.

Il a ajouté que l'esprit sportif, le respect et la tolérance [...] ne sont pas négociables pour l'équipe allemande.

L'Union cycliste internationale se mêle du dossier

L'Union cycliste internationale (UCI) a indiqué un peu plus tard qu'elle suspendait provisoirement Moster en attente d'une audience.

La commission disciplinaire de l'UCI a examiné le dossier en urgence et a considéré que les propos de M. Moster étaient discriminatoires et contraires aux règles élémentaires de la décence, a écrit l'UCI dans un communiqué. L'UCI condamne toute forme de comportement raciste et discriminatoire, et s'efforce de garantir l'intégrité, la diversité et l'égalité dans le cyclisme.

Le cycliste algérien Azzedine Lagab a déclaré au journal Der Spiegel qu'il n'avait pas reçu d'excuses personnelles de la part de Moster ni de l'équipe allemande. Lagab a ajouté qu'il avait souvent été victime de commentaires racistes durant sa carrière.

Le cycliste Nikias Arndt, à qui Moster parlait pendant le contre-la-montre, a condamné les propos de l'officiel allemand.

Je suis consterné par l'incident lors du contre-la-montre olympique aujourd'hui, et j'aimerais me distancer clairement des propos du directeur sportif, a-t-il écrit dans une publication sur les réseaux sociaux mercredi. Ces mots ne sont pas acceptables.

Arndt a publié une photo des anneaux olympiques avec le message le cyclisme contre le racisme.

À ne pas manquer