•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelle olympique

Pavan et Humana-Paredes passent en huitièmes de finale

Au filet, Sarah Pavan frappe le ballon et la Suisse Joana Heidrich tente de le bloquer.

Revoir les faits saillants de la victoire canadienne.

Photo : Getty Images / Sean M. Haffey

Radio-Canada

Les Canadiennes Sarah Pavan et Melissa Humana-Paredes conservent leur fiche parfaite (3-0) grâce à une victoire en deux manches de 21-13 et 24-22 sur les Suisses Anouk Vergé-Dépré et Joana Heidrich, jeudi, aux Jeux de Tokyo. Elles terminent le tour préliminaire en tête du groupe A.

Pavan et Humana-Paredes ont connu un lent début de match. Leur nervosité transpirait dans les échanges, mais elle s’est envolée très vite. Les Canadiennes ont retrouvé leurs ailes pour facilement remporter la manche initiale.

À la reprise des hostilités, les Suisses ont semblé déterminées. Elles se sont forgé une légère avance à 8-5. Les Canadiennes ont retrouvé leurs esprits pour créer l’égalité à 10-10.

Pavan et Humana-Paredes ont entamé la dernière ligne droite en avance 16-15, mais rien n’était gagné. Sans marge de manoeuvre, coriaces, les Suisses ont joué avec vigueur et chaque point a été âprement disputé.

Tant bien que mal, les Canadiennes ont conservé l’avantage, toujours par un cheveu : 18-17, 19-18, 20-19. Même dans les câbles, les Suisses ont refusé de plier l’échine. Elles ont créé l’égalité 20-20, 21-21 puis 22-22.

Elle crie de joie et serre le poing en signe de victoire.

Melissa Humana-Paredes

Photo : Getty Images / Sean M. Haffey

Pas moins de cinq ballons de match seront nécessaires, mais Sarah Pavan et Melissa Humana-Paredes sont parvenues enfin à marquer deux points de suite pour empocher cette deuxième manche enlevante. Elles font subir à Vergé-Dépré et à Heidrich leur première défaite du tour préliminaire.

C’est une équipe très forte, elles peuvent jouer tous les ballons, a affirmé Anouk Vergé-Dépré dans la défaite. C’est l'une des meilleures équipes du monde, il faut jouer un match fort pour les battre.

On peut encore s'améliorer, a observé Melissa Humana-Paredes. Le travail qu’on a dû faire en deuxième manche nous aidera pour la suite.

Les matchs seront de plus en plus difficiles, a ajouté sa coéquipière, Sarah Pavan. Nous avions besoin de ce genre de bataille. Cela va nous aider à nous préparer pour les tours éliminatoires, quand tout est en jeu.

Avec cette victoire, Pavan et Humana-Paredes terminent en tête de leur groupe et assurent du même coup leur billet pour les huitièmes de finale.

Le tournoi féminin de volleyball de plage regroupe 24 duos répartis en 6 groupes. Les deux meilleurs duos de chaque groupe et quatre équipes repêchées passent au premier tour éliminatoire.

À ne pas manquer