•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelle olympique

Mary-Sophie Harvey ne sera pas de la finale de natation au relais 4 x 200 m libre

Elle est dans une piscine et nage le papillon

Mary-Sophie Harvey

Photo : Natation Canada

Radio-Canada

Mary-Sophie Harvey ne sera pas de la finale du 4 x 200 m libre aux Jeux olympiques de Tokyo, a annoncé la nageuse Katerine Savard. La course sera présentée peu avant minuit (HAE) mercredi soir.

La nageuse avait aussi confié à sa mère peu après avoir terminé les préliminaires du 4 x 200 m libre mercredi matin qu'elle ne ferait pas partie du quatuor pour la finale.

Déçue de la nouvelle, sa mère Stéphanie Matte est tout de même très fière de sa fille. La famille s'est réunie très tôt mercredi matin pour regarder la performance de Mary-Sophie. Sa fille et elle se sont parlé au courant de la matinée.

Elle était de très très très bonne humeur, elle était contente d’avoir nagé. Elle a très bien nagé ce matin. Elle a fait la job qu’elle avait à faire, le reste, ce n’est pas à elle de décider. Elle était contente [...] Dans le fond, ce qu’elle veut, c’est une chance de médaille. Si les filles sont capables de l’avoir, ce serait merveilleux. C’est quand même une fille d’équipe, a dit Mme Matte.

Je ne pense pas que j'aurais pu demander mieux pour un début olympique. Pour moi, personnellement, le but était d'acquérir le plus d'expérience possible pour les prochaines années. [...] Je pense que les sept filles qui ont pris part au relais, on peut toutes être fières. On a donné le maximum pour le pays.

Une citation de :Mary-Sophie Harvey, nageuse

Pour l’instant, Penny Oleksiak, Kayla Sanchez, Rebecca Smith et Summer McIntosh seraient choisies en vue de la finale.

La nageuse originaire de Trois-Rivières a inscrit le 2e temps (1:57,53) parmi les quatre nageuses canadiennes qui ont participé aux qualifications mercredi matin. Elle s’est rangée derrière Rebecca Smith (1:55,99). La performance de Mary-Sophie s'est avérée plus rapide de près d'une seconde à celle aux essais olympiques.

D’ailleurs, le Canada est en 4e place avec un temps de 7:51,52, après l'Australie, les États-Unis et la Chine.

Avec les informations de Magalie Masson

À ne pas manquer