•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelle olympique

Le Canada qualifié pour les quarts de finale en soccer féminin

La défenseure canadienne Jayde Riviere et la défenseure britannique Demi Stokes se battent pour le ballon.

Le match préliminaire entre le Canada et la Grande-Bretagne se termine 1-1.

Photo : afp via getty images / SHINJI AKAGI

Radio-Canada

Le scénario du premier match contre le Japon s’est répété pour le Canada en soccer féminin, mardi, face à la Grande-Bretagne. Les joueuses du pays ont à nouveau dû se contenter d’un verdict nul de 1-1 après avoir vu l’adversaire marquer dans les dernières minutes de jeu. Elles ont néanmoins conclu au 2e rang de leur groupe pour atteindre les quarts de finale à Tokyo.

Les Canadiennes ont rendez-vous avec les Brésiliennes, 7es du monde, vendredi, au premier tour éliminatoire.

Même si elles ont accordé leur premier but de la compétition dans ce match, les Britanniques ont réussi à conserver leur place au sommet du groupe E avec une fiche de 2-0-1.

Les Canadiennes, 8es à la FIFA, ont conclu la phase de poule avec une victoire contre les Chiliennes et deux verdicts nuls.

C’est Adriana Leon qui a inscrit l’unique filet des Canadiennes, à la 55e minute, face aux Britanniques.

La défenseuse Ashley Lawrence a transporté le ballon profondément en zone adverse avant de le remettre devant le filet à Leon. L’attaquante ontarienne n’a pas raté son occasion avec un tir parfait du pied gauche.

Insérée dans la formation en milieu de deuxième demie, la meilleure buteuse britannique, Ellen White, n’a pas été en mesure d’inverser la vapeur. C’est plutôt Caroline Weir qui y est parvenue, d’un tir de loin qui a dévié devant le filet de Stephanie Labbé.

La gardienne albertaine était de retour à son poste après avoir quitté le premier match en raison d’une blessure à une côte. Kailen Sheridan a défendu le filet canadien lors du match suivant contre le Chili.

On contrôle notre destin. On est sorties du groupe, on est invaincues en trois matchs, et on en a un autre dans trois jours, a indiqué Labbé après le match. On doit se préparer rapidement, prendre ce qu’on peut de ce match et laisser derrière la frustration de ne pas l’avoir gagné. On doit aller de l’avant puisqu’on doit se concentrer sur un autre match.

Nous savons quel est notre objectif et nous sommes toujours sur la bonne voie pour l’accomplir, a poursuivi l’athlète originaire d’Edmonton.

Du repos pour Sinclair

Pour la première fois du tournoi, Christine Sinclair et Desiree Scott n’étaient pas du 11 partant pour le Canada. Après avoir amorcé les deux premiers duels, Shelina Zadorsky et Jessie Fleming agissaient quant à elle comme substituts.

De son côté, la Québécoise Évelyne Viens a obtenu son premier départ à Tokyo.

Il s’agissait d’un deuxième affrontement en tournois internationaux entre le Canada et la Grande-Bretagne, qui avaient croisé le fer en quarts de finale des Jeux de Londres, en 2012. Les représentantes de l’unifolié l’avaient emporté 2-0 avant de poursuivre leur route jusqu’à la troisième marche du podium.

Elles avaient répété l’exploit quatre ans plus tard, aux Jeux de Rio, où elles ont également obtenu le bronze.

Dans le dernier match du groupe E, le Japon (10e) a vaincu le Chili (37e) par un score de 1-0 pour s’emparer du 3e rang. Les deux meilleures formations des trois groupes, ainsi que les deux meilleures troisièmes, passeront aux tours éliminatoires.

À ne pas manquer