•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelle olympique

Simone Biles remplacée au concours par équipe pour des « raisons médicales »

Elle est en action à la poutre.

Simone Biles

Photo : Getty Images / Laurence Griffiths

Radio-Canada

L'Américaine Simone Biles a été remplacée pendant le concours par équipe de gymnastique aux Jeux olympiques de Tokyo, mardi, après un passage à la table de saut en dessous de ses standards habituels.

La quadruple championne olympique à Rio a brièvement quitté la salle, puis est revenue avec son équipe, avec cette fois le statut de remplaçante aux barres asymétriques, à l'exercice au sol et à la poutre.

Biles a longuement discuté avec ses entraîneurs avant de prendre cette décision.

Simone s'est retirée de la compétition par équipe pour des raisons médicales. Des examens seront réalisés quotidiennement pour déterminer si elle peut recevoir le feu vert médical pour les compétitions à venir, a indiqué la Fédération américaine de gymnastique, sans donner plus de précisions sur l'état de santé de l'athlète.

En point de presse, Biles a mentionné qu'elle sentait que sa tête n'y était pas et craignait de se blesser et de gâcher les chances de médaille de ses coéquipières si elle continuait.

Je n'avais aucune idée de l'endroit où je me trouvais dans les airs après mon saut.

Une citation de :Simone Biles, gymnaste

C'est très malheureux que cela se produise à ce stade… C'est vraiment nul quand vous vous battez avec votre propre tête, ajoute Biles.

Biles est la gymnaste la plus décorée de l'histoire aux mondiaux, tant chez les hommes que chez les femmes, avec ses 25 récompenses, soit 19 médailles d'or, 3  d'argent et 3 de bronze.

S'ajoutent à son palmarès cinq médailles olympiques, dont quatre en or, toutes obtenues au Brésil.

L'année dernière, la gymnaste américaine a déclaré avoir pleuré en apprenant le report des Jeux de Tokyo, une annonce qui remettait en cause ses projets de retraite.

L'athlète de 24 ans espère défendre son titre olympique au concours individuel jeudi.

L'équipe canadienne n'a pas réussi à se qualifier au concours par équipe. Elle a terminé au 10e rang des qualifications. Trois Canadiennes seront de la compétition individuelle, soit Ellie Black (concours complet et poutre), Brooklyn Moors (concours complet) et Shallon Olsen (table de saut).

Une absence qui fait mal aux Américaines

C’est à Jordan Chiles qu’est revenue la lourde tâche de remplacer son illustre coéquipière. Pour la première fois depuis les Jeux de Pékin en 2008, les Américaines n’ont pas mis la main sur le titre olympique.

Les 166,096 points qu'ils ont obtenus leur ont procuré la médaille d’argent, derrière les gymnastes du Comité olympique russe (169,528 points). L’invitée surprise sur le podium a été la Grande-Bretagne (164,096 points).

Les gymnastes pleurent de joie à la suite de l'annonce de leur victoire.

Les athlètes du Comité olympique russe célèbrent leur titre olympique.

Photo : Getty Images / Jamie Squire

Rappelons que la compétition par équipe masculine à Tokyo avait aussi été remportée par les athlètes russes.

Aux Championnats du monde de 2019, ce sont les Américaines qui avaient devancé les représenté les athlètes provenant de la Russie au sommet du classement.

Avec les informations de Agence France-Presse

À ne pas manquer