•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelle olympique

Triathlon : Flora Duffy en or, Amélie Kretz 15e

La 15e place de Kretz est le meilleur résultat d'une triathlonienne canadienne aux Jeux olympiques.

Une femme qui vient de compléter une épreuve de triathlon porte une banderolle avec le logo olympique haut dans les airs et sourit.

La championne olympique du triathlon, Flora Duffy, a offert aux Bermudes sa première médaille d'or dans l'histoire.

Photo : Getty Images / Cameron Spencer

Radio-Canada

Flora Duffy a remporté l’épreuve féminine de triathlon dans des conditions difficiles, mardi, à Tokyo. À ses troisièmes Jeux olympiques, l’athlète de 33 ans offre aux Bermudes une toute première médaille d'or.

Elle a terminé le parcours, seule au fil d’arrivée, en 1 h 55 min 36 s, plus d’une minute devant la Britannique Georgia Taylor-Brown. L’Américaine Katie Zaferes a complété le podium.

C’est si spécial d’obtenir cette médaille! J’avais ce rêve de petite fille depuis que j’ai commencé le sport à 8 ans. Je voulais être championne olympique même si peu de gens y croyaient dans ma petite île. Je réalise ce rêve, a dit Duffy avec un large sourire.

La seule autre médaille de l'histoire des Bermudes avait été obtenue en boxe, en 1976, à Montréal.

La Québécoise Amélie Kretz a pris le 15e rang, terminant le parcours en un peu plus de 2 h. C'est le meilleur résultat d'une triathlonienne canadienne aux Jeux olympiques. Elle avait pris le 34e rang à ses premiers Jeux, à Rio, en 2016.

Deux jeunes femmes courent rapidement pendant un triathlon.

La Canadienne Amélie Kretz tente de suivre Miriam Casillas, de l'Espagne.

Photo : Getty Images / Cameron Spencer

Je n’ai pas eu la nage que je voulais, mais je me suis battue jusqu’à la fin. Ç'a été une bataille. Juste de me qualifier à la dernière minute me rend très émotive. Je suis vraiment fière de l’effort que j’ai donné, a dit Kretz, au bord des larmes après sa course.

J’aurais aimé que mes parents soient ici et que mon entraîneur soit avec moi, mais c’est la réalité. Au moins, on est ici et on a pu avoir une course.

Une citation de :Amélie Kretz, 15e

Sa compatriote Joanna Brown, de Carp, en banlieue d’Ottawa, n’a pas terminé la course. Elle faisait partie d’un groupe qui a été rattrapé par la meneuse avant la deuxième transition et a donc été éliminée.

Des conditions très difficiles

Les meilleures triathloniennes du monde ont participé à cette épreuve olympique dans des conditions éprouvantes. Le départ a été donné avec 15 minutes de retard en raison d’un typhon qui s’abat sur la région.

La pluie a causé la chute de plusieurs athlètes pendant la portion à vélo.

Je tentais de rester réchauffée avant la course au lieu de me rafraîchir. Ce n’était pas le scénario qu’on attendait.

Une citation de :Flora Duffy, championne olympique du triathlon
Des athlètes sont au bord de l'eau pour le début du triathlon.

Amélie Kretz (no 19) s'apprête à sauter.

Photo : Getty Images / Cameron Spencer

J’ai vraiment appris à m’adapter dans toutes les conditions et dans toutes les circonstances cette année [...] On s’est fait dire que c’était beau et chaud à Tokyo. On a eu des conditions complètement différentes, mais j'étais prête à tout, a conclu Kretz.

La médaillée d’argent, Georgia Taylor-Brown, a par ailleurs fait preuve d’énormément de caractère. Elle a subi une crevaison à son pneu arrière dans le dernier kilomètre de la portion à vélo. Elle est sortie de la zone de transition au 16e rang avant d’amorcer une irrésistible remontée.

À ne pas manquer