•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelle olympique

Quatre Canadiens, quatre revers en escrime

Alex Cai tente de contrer le fleuret de son adversaire.

L'escrimeur Alex Cai (à droite)

Photo : afp via getty images / FABRICE COFFRINI

Radio-Canada

Les quatre escrimeurs canadiens en action ont été limités à un combat, lundi, aux Jeux de Tokyo. Les fleurettistes Maximilien Van Haaster, Eli Schenkel et Alex Cai ont tous perdu d’entrée, tandis que Gabriella Page en a eu plein les bras au sabre.

Maximilien Van Haaster a croisé le fer avec Choi Chun Yin Ryan, de Hong Kong. Il a commencé en force en atteignant son adversaire à quatre occasions en moins de 10 secondes.

En recul 3-6, Choi Chun Yin Ryan est passé à l'attaque. Il a connu une bonne séquence pour se donner une avance de 9-6 et prendre le contrôle du duel.

Sans réponse, Van Haaster a été incapable de surprendre son adversaire, qui semblait prévoir toutes les tentatives du Montréalais. À ses deuxièmes Jeux olympiques, Van Haaster a baissé pavillon 15-10. Il s’était classé 31e à Rio.

Au même moment, Eli Schenkel avait la lourde tâche d’affronter l’Italien Andrea Cassara pour entamer ses premiers Jeux. Classé 6e du monde, Cassara a mené le premier round au compte de 10-7.

Les deux combattants ont échangé les touches après la reprise. En avance 13-9, l’Italien a tenté une touche sur le Britanno-Colombien et s’est blessé à la cheville droite. Après consultation, il a décidé de revenir dans la rencontre, même s'il était visiblement gêné par sa blessure. Rien cependant pour l’empêcher de marquer deux touches et vaincre Schenkel 15-11 afin de passer au tour suivant.

Toujours au fleuret, Alex Cai a connu un parcours similaire à ceux de ses compatriotes. Peter Joppich lui a rendu la tâche difficile à son premier face-à-face de la journée.

Si Cai a été plus dynamique au départ, l’Allemand ne s’est pas énervé pour autant. Il a laissé le Canadien de 20 ans se compromettre pour riposter. Le représentant de l’unifolié a égalisé ensuite, mais son adversaire est parvenu à effectuer cinq touches de suite pour faire 6-1.

Alex Cai s’est bien défendu et était en recul 8-11 à la fin du premier round. Dos au mur à 10-14, il n’a pas été en mesure de remonter la pente et a subi une défaite de 15-12.

Van Haaster, Schenkel et Cai seront de retour ensemble pour le fleuret par équipe dimanche prochain. Ce sera la première fois depuis les Jeux de 1988 que le Canada présentera une formation à cette épreuve olympique.

Gabriella Page de passage

Seule Canadienne qualifiée au sabre individuel, Gabriella Page n’a été que de passage. Elle s’est inclinée 15-3 dans un combat à sens unique devant l’Américaine Marielle Zagunis.

Zagunis avait déjà effectué sept touches lorsque Page s’est inscrite au pointage. L’Américaine, classée 9e du monde à cette arme, a profité de chaque erreur de la sabreuse canadienne pour accéder aux huitièmes de finale sans perdre de temps.

Gabriella Page s’était qualifiée pour ses premiers Jeux olympiques, en mars dernier, à la Coupe du monde de Budapest. Quelques mois auparavant, elle avait subi une déchirure au mollet gauche à l’entraînement, ce qui l’avait menée à une longue rééducation.

À ne pas manquer