•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelle olympique

Les Canadiens toujours en vie malgré deux défaites en rugby à 7

Les Canadiens Matt Mullins (gauche) et Connor Braid (droite) tentent de plaquer le Fidjien Josua Vakurunabili.

Deux Canadiens et un Fidjien

Photo : afp via getty images / BEN STANSALL

Radio-Canada

Les Canadiens effectuaient leur début olympique en rugby à sept, lundi, à Tokyo, et avaient la lourde tâche d’affronter les champions et les finalistes des Jeux de Rio à leurs deux premiers matchs de la phase de groupe. Malheureusement pour eux, ils n’ont pas réussi de miracles face aux Fidjiens et aux Britanniques.

Après avoir été dominés 24-0 par la Grande-Bretagne, médaillée d’argent aux JO de 2016, les Canadiens ont subi un revers de 28-14 contre les Fidji, championnes olympiques en titre.

Malgré ces deux défaites, les Canadiens ont toujours des chances de se qualifier pour les quarts de finale. Pour y arriver, ils devront toutefois vaincre le Japon par une bonne marge à leur dernier match du groupe B mardi.

Les deux premières équipes de chaque poule passeront à la phase éliminatoire, tout comme les deux meilleurs troisièmes.

Des débuts difficiles

Ne s’étant pas qualifiés pour les Jeux de Rio, où la discipline a fait son entrée, les Canadiens ont vécu leur baptême du feu contre les Britanniques.

Les Canadiens ont tenu tête à leurs adversaires pendant les six premières minutes avant d’accorder un premier essai. Les Britanniques ont pris le contrôle de la rencontre après la pause en ajoutant trois essais. Dan Nortan en a inscrit deux dans la victoire.

Un joueur canadien tente de mettre en échec un adversaire britannique.

Rugby : Marque finale de 24-0 pour la Grande-Bretagne face au Canada

Photo : Getty Images / Dan Mullan

Les représentants de l’unifolié ont mieux fait à leur deuxième match, contre les Fidjiens, au cours duquel ils ont enregistré leurs premiers points du tournoi.

C’est Nathan Hirayama, capitaine de l’équipe et porte-drapeau du pays à la cérémonie d’ouverture, qui a été le premier à atteindre l'en-but à la toute fin de la première période. Son essai a permis aux Canadiens de réduire l’écart à 14-7.

Justin Douglas a réalisé l’autre essai canadien, au début de la deuxième mi-temps, peu après le troisième des Fidjiens. Tout au long du match, ces derniers ont su profiter des faiblesses défensives des Canadiens pour filer vers une victoire relativement facile.

C’est difficile de voir le positif présentement après deux défaites, a lancé l'entraîneur-chef de l’équipe canadienne Henry Paul. On a mieux fait dans le deuxième match que dans le premier, mais nous avons eu un mauvais début de rencontre [contre Fidji]. Face aux champions en titre, nous devons jouer mieux que ça.

Nous étions meilleurs avec le ballon dans ce match, a aussi remarqué Hirayama. Nous avons réussi deux essais, mais nous avons quand même raté des choses faciles et ce n’est pas notre habitude [...] Nous sommes ici pour performer, pour bien réussir, alors on est déçus. Mais nous aurons d’autres matchs demain et le jour suivant.

Le Canadien Connor Braid porte le ballon et se fait plaquer par un joueur de Fidji.

Le Canada perd son deuxième match 28-14 contre Fidji

Photo : Getty Images / Dan Mullan

À leur premier match du tournoi, les Fidjiens ont vaincu les Japonais 24-19. La Grande-Bretagne a aussi eu raison de l’équipe hôtesse, qu'elle a blanchie 34-0.

À ne pas manquer