•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelle olympique

Une négligée triomphe en cyclisme sur route, Karol-Ann Canuel 16e

Contre toute attente, l'Autrichienne Anna Kiesenhofer met la main sur l'or olympique.

Anna Kiesenhofer pédale vers l'arrivée, les bras dans les airs.

L'Autrichienne Anna Kiesenhofer a remporté la course de vélo sur route aux Jeux de Tokyo.

Photo : Getty Images / Tim de Waele

Radio-Canada

Personne ne l’attendait sur la plus haute marche du podium en cyclisme féminin à la course sur route à Tokyo. Anna Kiesenhofer n’en avait toutefois que faire des prédictions.

L'Autrichienne a remporté la médaille d’or en concluant seule le parcours de 137 km en 3 h 52 min 45 s. L’athlète de 30 ans a du même coup remporté sa première victoire majeure sur la scène internationale.

La nouvelle championne olympique a fait partie d’une échappée qui n’a jamais vraiment été rattrapée par le peloton. Kiesenhofer a devancé de plus d’une minute la Néerlandaise Annemiek van Vleuten (3:54:00) et l’Italienne Elisa Longo Borghini (3:54:14)

Un peloton de cycliste roule sur un pont.

L'épreuve féminine de cyclisme sur route a donné lieu à un podium surprise aux Jeux de Tokyo.

Photo : Getty Images / Michael Steele

Karol-Ann Canuel a connu une bonne course, se permettant de suivre les meilleures du peloton dans chaque tentative d’échappée. Elle a toutefois été distancée dans le sprint final et a conclu au 16e rang. Il s'agit de la meilleure performance canadienne après celle de Michael Woods, 5e la veille.

Je savais qu’il fallait que je sauve le plus [d’énergie] possible. Je savais que ça serait dur à la fin. Malheureusement, il m’en manquait juste un peu pour rester avec le groupe. Je suis un peu déçue de ça, mais je me sentais bien en général. Je suis contente de ma forme et de la manière qu'on a coursé, a analysé Canuel à sa sortie du parcours.

Elles prennent la pose pour la photo avec leur masque sur le visage. On voit les anneaux olympiques derrière elles.

L'équipe féminine de cyclisme sur route du Canada aux Jeux de Tokyo : Karol-Ann Canuel, Leah Kirchmann et Alison Jackson.

Photo : Getty Images / Michael Steele

Alison Jackson a pris le 32e rang, tandis que Leah Kirchmann a terminé en 36e place.

La course a été une épreuve de patience pour la plupart des participantes. Le peloton a attendu beaucoup trop longtemps avant de passer à l’attaque, ce qui explique, en partie, ce podium inattendu.

Les athlètes des Pays-Bas peuvent prendre une partie du blâme pour cette mauvaise stratégie. On s’attendait à ce qu’elles se battent pour remplir le podium, a précisé Canuel.

C’est elles qui devaient gérer la course en étant les favorites. C’était un peu dur de savoir ce qui se passait sur la route. Comme il y avait une échappée et on ne savait pas les temps. Quand ç'a commencé à rouler, ça a été dur.

La persévérance de van Vleuten est toutefois digne de mention. La cycliste de 38 ans a été victime d’un accident au milieu de la course, autour du 71e km, lorsqu’elle est entrée en collision avec la Danoise Emma Norsgaard, qui était tombée au sol.

La Néerlandaise est rapidement remontée sur son vélo pour rejoindre le peloton et gagner la médaille d'argent pour sauver l'honneur des Pays-Bas.

À ne pas manquer