•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelle olympique

Softball : défaite crève-cœur du Canada en prolongation

La Canadienne Larissa Franklin glisse au but avant de se faire toucher par son adversaire.

Le Japon blanchit le Canada 1-0 en prolongation.

Photo : afp via getty images / KAZUHIRO FUJIHARA

Radio-Canada

La sélection canadienne de softball a baissé pavillon au terme d'un duel défensif dimanche devant la formation japonaise. L’équipe hôtesse a marqué l’unique point de la rencontre en prolongation et conserve du même coup sa fiche parfaite au tournoi olympique.

Sara Groenewegen a commencé la rencontre sur le monticule canadien et n’a rien accordé à ses adversaires. Elle a cédé sa place à Jenna Caira en quatrième manche, qui a repris là où sa coéquipière avait laissé.

Les Canadiennes ont été menaçantes en cinquième manche et ont obtenu leur meilleure occasion de s’inscrire au pointage. Jenn Salling a frappé un double et a atteint le troisième coussin, mais les Japonaises ont rapidement fermé la porte.

Une confusion à propos d’un changement de lanceuse pour l’équipe canadienne, qui souhaitait confier la balle à Danielle Lawrie, a marqué la fin de cette cinquième manche. Le match a été interrompu pendant quelques minutes et, après consultation, les officiels ont donné raison au Canada.

La lanceuse japonaise Yukiko Ueno a rendu la tâche difficile aux Canadiennes durant six manches. Miu Goto a fait son entrée en septième et a amorcé sa journée de travail en retirant Jenn Salling et Erika Polidori au bâton.

On a eu droit à une fin de match enlevante. En fin de septième manche, avec les coussins tous occupés et deux retraits, la Japonaise Minori Naito avait la victoire au bout du bâton, mais sans succès.

Les Canadiennes Emma Entzminger, Jen Gilbert et Victoria Hayward ont toutes été retirées en huitième manche.

Minori Naito a commencé la prolongation au deuxième but. Après avoir atteint le troisième coussin, elle a été remplacée par Hitomi Kawabata. Eri Yamada a frappé un simple au champ centre pour permettre à Kawabata de croiser le marbre.

Nous savions que ce serait un match serré et que ça se jouerait en fin de rencontre, a dit l'entraîneur-chef du Canada, Mark Smith. Nous avons eu quelques occasions de marquer un point, mais n'avons pas pu en profiter. Ce sont finalement elles qui ont marqué un point.

Le Canada présente maintenant un rendement de deux victoires et deux revers à Tokyo. Il affrontera l’Italie lundi pour conclure le tour préliminaire.

C'est une pilule difficile à avaler, mais en même temps, nous sommes une équipe trop bonne pour ne pas rentrer au pays avec une médaille, a-t-il ajouté.

Nous nous sommes tous préparés très fort pour cet événement. Nous nous sommes présentés ici avec la conviction que nous pouvions gagner l'or. Toute notre concentration au cours des deux dernières années était sur cet objectif. Les filles ont fait beaucoup de sacrifices pour se placer dans cette position.

Une citation de :Mark Smith, entraîneur-chef de l'équipe canadienne de softball

À ne pas manquer