•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelle olympique

La kayakiste Florence Maheu en demi-finales du slalom

Florence Maheu poursuit sa route au Japon, tandis que les Jeux de Cameron Smedley sont terminés.

Florence Maheu en action dans son kayak.

Florence Maheu

Photo : Getty Images / Cameron Spencer

Radio-Canada

La journée a été en demi-teinte pour les deux Canadiens qui participaient aux épreuves de slalom en canoë et en kayak des Jeux olympiques de Tokyo.

La Québécoise Florence Maheu a atteint son premier objectif de se qualifier pour les demi-finales. Elle a pris le 13e rang de la première vague de qualifications et a terminé la course en 114 s 29/100 à sa deuxième tentative.

C’était assez difficile aujourd’hui avec la chaleur, mais on a bien géré ça. C’était mon objectif de faire une manche avec le moins de fautes possible. Je vais rester sur les mêmes bases pour la suite, a mentionné Maheu.

Le meilleur temps de la journée a été enregistré par l’Allemande Ricarda Funk, qui a conclu le parcours en 101,90 s. 

Maheu sera de retour en action lundi sur le parcours du Centre de slalom.

Chez les hommes, le canoéiste Cameron Smedley a arrêté le chrono à 107,07 s lors de la première vague, mais a présenté un temps de 161,07 s à cause de pénalités totalisant 54 s.

Il pagaie avec ardeur pour bien suivre son parcours.

Le canoéiste d'Ottawa Cameron Smedley

Photo : Getty Images / Cameron Spencer

Il a pris le 17e et avant-dernier échelon de l'ultime parcours, avant de terminer 15e lors de la deuxième vague, insuffisant pour une qualification en demi-finales.

Ma deuxième manche était meilleure, mais je pense que j’aurais pu pagayer plus vite. J’ai été beaucoup trop prudent. Je sais que je peux compétitionner avec les meilleurs ici et je n’ai pas donné le meilleur de moi-même. Je pensais que j’étais prêt, mais au départ c’était une histoire différente, a dit l’Ontarien, déçu au terme de son épreuve.

Les Slovaques Matej Benus et Benjamin Savsek ont fait les meilleurs temps des qualifications.

À ne pas manquer