•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelle olympique

Yuto Horigome, premier champion olympique de l'histoire en planche à roulettes

Il glisse sur une rampe avec sa planche.

Yuto Horigome

Photo : Getty Images / Dan Mullan

Radio-Canada

Le Japonais Yuto Horigome est devenu dimanche à Tokyo le premier champion olympique de l'histoire de la planche à roulettes, en parcours de rue.

Horigome, 22 ans, champion du monde en juin dernier à Rome, a récolté 37,18 points en finale. Le Brésilien Kelvin Hoefler (36,15) et l'Américain Jagger Eato (35,35) ont complété le podium.

Celui qui vit à Los Angeles, comme de nombreux planchistes, a excellé sur les meilleures figures.

La supervedette américaine de cette épreuve, Nyjah Huston, n'a pas brillé. Le planchiste couvert de tatouages s'est contenté de la 7e place (26,10) sur huit finalistes.

Les Canadiens Micky Papa et Matt Berger éliminés

Les Canadiens Micky Papa et Matt Berger ne se sont pas qualifiés pour la finale. Ils ont été exclus après le tour préliminaire.

Micky Papa a tout de même fait bonne figure. Le planchiste britanno-colombien s’élançait tôt dans la compétition. Sa bonne performance lui a permis de se classer parmi les meneurs dès la première vague.

Micky Papa sur sa planche à roulettes glisse sur une rampe à l'épreuve du parcours de rue.

Matt Berger et Micky Papa éliminés des préliminaires de planche à roulettes

Photo : Getty Images / Ezra Shaw

Deux de ses cinq figures ont impressionné les juges, bonnes pour des pointages de 9,22 et de 9,01 sur 10. Micky Papa est d'ailleurs le seul planchiste à avoir dépassé deux fois la barre du 9. Sa journée a toutefois déraillé quand il a chuté trois fois dans ses autres tentatives.

Perdant des rangs à mesure que la compétition avançait, il a finalement conclu 10e. Les 8 meilleurs planchistes sur 20 accédaient à la finale.

Je m’attendais à tomber, je tombe souvent. Mais je suis très content des figures que j’ai réussies, a-t-il affirmé après l’épreuve. Tout compte fait, il est tout de même satisfait de sa performance et de son expérience olympique.

De son côté, le parcours de Matt Berger a été de courte durée. C’est une journée à oublier pour le Britanno-Colombien, victime de plusieurs chutes. Il s'est classé au 20e et dernier rang.

Annie Guglia montre fièrement sa planche à roulettes devant une affiche où on lit Tokyo 2020.

La Montréalaise Annie Guglia était déjà à Tokyo dans l'espoir de participer aux Jeux.

Photo : Instagram / Annie Guglia

Un nouveau sport olympique

La planche à roulettes fait ses débuts aux Jeux olympiques avec la présentation de deux épreuves : le parcours de rue et le parc, chez les femmes et chez les hommes.

Dans les deux épreuves, les planchistes sont jugés sur l’exécution, le degré de difficulté, la fluidité et l'originalité, entre autres.

C’est une époque magnifique pour la planche à roulettes, notre culture évolue et attire de plus en plus l’attention du public.

Une citation de :Micky Papa, planchiste canadien

Quatre Canadiens participent aux épreuves de planches à roulettes. En plus de Micky Papa et de Matt Berger, la Montréalaise Annie Guglia sera finalement de l’épreuve du parcours de rue lundi. Le Britanno-Colombien Andy Anderson sera l’unique représentant du Canada à l’épreuve du parc.

Avec les informations de Agence France-Presse

À ne pas manquer