•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelle olympique

Le gymnaste René Cournoyer s’arrête en qualifications

René Cournoyer en action aux anneaux.

René Cournoyer était le seul Canadien en action aux compétitions masculines de gymnastique artistique.

Photo : Getty Images / Jamie Squire

Radio-Canada

Seul Canadien inscrit aux épreuves masculines de gymnastique artistique à Tokyo, René Cournoyer a été stoppé en qualifications, samedi, au concours complet individuel. Le Québécois a conclu 55e et n’a pas non plus accédé à la finale de l'un ou l'autre des appareils.

Au concours complet, 24 athlètes ont obtenu leur billet pour la finale du 28 juillet.

Cournoyer a amorcé sa journée à la table de saut. Il a raté son atterrissage et a dû se contenter de 13,866 points. Le Repentignois a ensuite reçu une note de 12,333 aux barres parallèles, puis une autre de 13,266 à la barre fixe.

René Cournoyer se tient au-dessus d'un cheval d'arçon.

Gymnastique : les qualifications de René Cournoyer

Photo : La Presse canadienne / Darren Calabrese

Une fois à l’exercice au sol, l’athlète de 24 ans a obtenu un pointage de 11,766. Le Québécois a aussi décroché des notes de 12,800 au cheval d’arçons et de 13,666 aux anneaux.

Seuls les huit meilleurs gymnastes par appareil sont retenus pour les finales.

La pression des Jeux

Si l’athlète a apprécié son expérience dans la capitale japonaise, ses résultats étaient en deçà de ses attentes.

René Cournoyer, en entrevue, suivant sa performance.

Gymnastique : René Cournoyer revient sur sa performance

Photo : Radio-Canada

Ce n’est pas nécessairement la performance à laquelle je m’attendais. C’est tout de même une belle expérience. J’ai eu beaucoup de plaisir et j’ai présenté de la bonne gymnastique en général a-t-il expliqué.

Physiquement, j’étais en situation optimale. Mais dès les premiers appareils, je sentais la pression sur mes épaules. Je n’ai pas réussi à livrer la performance à laquelle j’aspirais.

Une citation de :René Cournoyer, gymnaste canadien

Dès le début du concours, le gymnaste a avoué s’être senti déstabilisé.

C’est un programme [aux barres parallèles] avec lequel je suis relativement confiant et où je fais bien habituellement. Dès le premier mouvement, j’étais un petit peu pris par surprise et tous mes muscles se sont crispés. Tout était ensuite plus difficile. Je me mettais en doute et tout était rigide. Je sentais énormément de pression. Malgré tout, j’ai réussi à passer à travers le programme. J’ai manqué un petit peu de jus à la fin à la sortie.

René Cournoyer avait obtenu sa qualification pour ses premiers Jeux olympiques aux Championnats du monde de 2019. Il s’était classé 43e au concours complet individuel.

Le seul gymnaste masculin canadien à avoir décroché une médaille olympique est Kyle Shewfelt, en 2004, à l’exercice au sol.

À ne pas manquer