•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelle olympique

Sarah Pavan et Melissa Humana-Paredes gagnent d'entrée de jeu

Les volleyeuses Sarah Pavan et Melissa Humana-Paredes célèbrent après avoir marqué un point.

Les Canadiennes Sarah Pavan et Melissa Humana-Paredes participent à leurs premiers Jeux olympiques ensemble.

Photo : AFP / Angela Weiss

Radio-Canada

Les Canadiennes Sarah Pavan et Melissa Humana-Paredes ont amorcé leur parcours de belle manière en volleyball de plage aux Jeux olympiques de Tokyo en l’emportant en deux manches, samedi, sur les Néerlandaises Katja Stam et Raïsa Schoon.

Après avoir vu leurs opposantes prendre l’avance tôt dans le match, les Ontariennes ont effacé leur retard pour se retrouver à égalité à 10 partout en milieu de première manche. Elles ont ensuite pris leur erre d’aller pour filer avec la manche au compte de 21-16.

Le scénario s’est avéré similaire en deuxième manche. Les deux équipes se sont échangé l'avance jusqu’à la mi-parcours, après quoi les Canadiennes ont repris le contrôle du jeu pour l’emporter 21-14.

Championnes du monde en 2019, Pavan et Humana-Paredes se retrouvent au premier rang du groupe A. Elles disputeront leur deuxième match lundi contre les Allemandes Karla Borger et Julia Sude.

Par ailleurs, la première rencontre de volleyball de plage à Tokyo a été annulée après que la Tchèque Marketa Nausch Slukova eut reçu un résultat positif à la COVID-19. Un total de six cas a été détecté au sein de la délégation de la République tchèque depuis son arrivée au Japon.

Bansley et Wilkerson rattrapées par les Chinoises

En soirée, l’autre duo canadien féminin, formé de Heather Bansley et de Brandie Wilkerson, a perdu en trois manches de 18-21, 21-15 et 15-11 contre l’équipe chinoise composée de Wang Fan et de Xia Xinyi.

Les Canadiennes ont très bien joué au premier acte sur le court central du parc Shiokaze. Wilkerson s’est particulièrement illustrée au bloc, en plus d’être précise à l’attaque.

Deux joueuses de volleyball de plage plongent pour toucher au ballon.

Heather Bansley et Brandie Wilkerson

Photo : afp via getty images / ANGELA WEISS

Les Chinoises ont renversé la vapeur à la manche suivante en variant leur jeu. Elles ont alterné entre les placements et les smashs qui ont souvent percé le bloc canadien.

En troisième et ultime manche, les représentantes asiatiques ont continué sur leur lancée. Même si les Canadiennes ont réalisé quelques beaux jeux, leur manque de constance a fini par leur coûter l'engagement et le match.

Bansley et Wilkerson affronteront les Argentines Ana Gallay et Fernanda Pereyra, mardi, dans une autre rencontre préliminaire.

À ne pas manquer