•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelle olympique

La Canadienne Yvette Yong éliminée d’entrée en taekwondo

Yvette Yong tente un coup de pied vers son adversaire.

La taekwondoïste Yvette Yong (en bleu) a perdu son premier combat du tournoi olympique.

Photo : AFP / JAVIER SORIANO

Radio-Canada

Le parcours de la taekwondoïste canadienne Yvette Yong aura été de courte durée à Tokyo. La Britanno-Colombienne s’est inclinée 5-19 à son tout premier combat du tournoi olympique devant la Vietnamienne Truong Thi Kim Tuyen, au Palais des congrès Makuhari.

En action dans la catégorie des moins de 49 kg, Yong a été surprise par un coup de pied à la tête après un peu plus d’une minute de combat. Une attaque qui a permis à la Vietnamienne de prendre l'avance 3-0. Cette dernière a ajouté deux points à la toute fin du premier round.

Truong Thi Kima a vite fait de creuser l’écart à 12-0 à la reprise. Yong s’est ensuite inscrite au pointage, mais son opposante a répliqué pour porter la marque à 16-3.

L’athlète de Vancouver de 31 ans n’a pas été en mesure de remonter la pente au troisième round. Elle a réussi deux points, mais son adversaire en a ajouté trois pour passer au tour suivant.

Yvette Yong participait à ses premiers Jeux olympiques. Elle s’était avouée vaincue lors de ses deux derniers affrontements contre la Vietnamienne en 2015 et en 2017.

La médaille d'or a finalement été remportée par la Thaïlandaise Panipak Womgpattanakit contre l'Espagnole Adriana Cerezo Iglesias. L'Israélienne Abishag Semberg et la Serbe Tijana Bogdanovic se partagent la médaille de bronze.

Seule autre Canadienne qualifiée en taekwondo, Skylar Park combattra chez les moins de 57 kg dimanche. La dernière taekwondoïste du pays à avoir décroché une médaille olympique est la Québécoise Karine Sergerie en 2008. Elle avait conclu sur la deuxième marche du podium des moins de 67 kg.

Dans la catégorie des 58 kg, l'Italien Vito Dell'Aquila a terminé sur la plus haute marche du podium après son gain sur le Tunisien Mohamed Khalil Jendoubi. Jun Jang, de la Corée du Sud, et Mikhail Artamonov, du Comité olympique russe, ont tous deux obtenus une médaille de bronze.

À ne pas manquer