•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelle olympique

Blessée, la gardienne Stephanie Labbé est optimiste d'affronter le Chili

Elle a un genou au sol et parle à ses coéquipières.

La gardienne Stephanie Labbé

Photo : Getty Images / Masashi Hara

Radio-Canada

Après avoir offert une brillante performance contre le Japon, Stephanie Labbé pourrait rater le prochain match du Canada dans le tournoi de soccer féminin. Blessée aux côtes, elle a tout de même bon espoir d'être à son poste samedi.

La gardienne s’est blessée en défiant une attaquante adverse dans sa surface de réparation, tôt en seconde mi-temps, lors du match inaugural qui s’est soldé par un verdict nul de 1-1. L'athlète de 34 ans est restée sur le terrain, bloquant le tir de pénalité avant de finalement céder sa place.

Si Labbé n’a pas le feu vert pour affronter les Chiliennes, Kailen Sheridan sera désignée pour la remplacer devant le filet canadien. La footballeuse de 24 ans a été nommée meilleure gardienne de la NWSL à la Coupe Challenge de 2020 et meilleure joueuse de la saison 2021 au gala ESPY.

De voir Stephanie tomber, ça nous a brisé le cœur, a confié l’attaquante québécoise Évelyne Viens. Mais Kailen a les habiletés et la confiance. Elle sait quoi faire. L’équipe fait confiance aux trois gardiennes qui sont ici. Elles peuvent toutes faire le travail.

Dans un tournoi aussi court que celui des Jeux olympiques, une bonne gestion de l'effectif est essentielle dans les rencontres favorables. Le Canada se retrouvera dans cette situation samedi, à 3 h 30 (HAE), lorsqu'il fera face au Chili, classé au 37e échelon de la FIFA.

Détentrices du 8e rang sur la scène internationale, les Canadiennes offraient une performance satisfaisante contre les Japonaises jusqu’à ce que le pays hôte crée l’égalité à la 84e minute.

À mes yeux, le match d’ouverture peut parfois avoir raison des joueuses. Nous devons simplement continuer d’y croire et aller chercher trois points au prochain match.

Une citation de :Bev Priestman, entraîneuse de l'équipe canadienne de soccer féminin

Le Canada n’a effectué qu’un tir cadré dans cette première rencontre, un but marqué par la capitaine Christine Sinclair qui disputait son 300e match. Il s’agissait du 187e but de son illustre carrière.

Face au Chili, qui participe pour la première fois au tournoi olympique en soccer féminin, le reste de l’attaque devra sortir de sa coquille après avoir été timide au premier match.

C’est une équipe résiliente qui n’est pas facile à battre, mais qui peut donner des occasions, a indiqué Priestman. Je ne sais pas quelle équipe chilienne va se présenter : celle qui a perdu contre la Grande-Bretagne ou celle qui rend les choses difficiles. On doit être prêtes pour les deux.

Médaillées de bronze aux Jeux de Londres et de Rio, les Canadiennes ont de la difficulté à trouver le fond du filet depuis un certain temps. Le mot d’ordre est de changer la couleur de la médaille à Tokyo.

C’est juste une question de finition et de réussir à mettre le ballon dans le but, a lancé Viens. On s’en va dans la bonne direction.

Les protégées de Bev Priestman boucleront le tour préliminaire contre les Britanniques, qui sont en tête du groupe E grâce à une victoire de 2-0 sur les Chiliennes, mercredi, pour lancer la compétition olympique.

Avec les informations de CBC Sports

À ne pas manquer