•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelle olympique

Le rêve olympique de la planchiste Annie Guglia reprend vie

Elle marche en tenant sa planche sous son bras droit.

Annie Guglia

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Radio-Canada

Annie Guglia s’envolera vendredi pour le Japon dans l’espoir de participer aux Jeux olympiques. La planchiste canadienne a raté sa qualification au début de juin lors des Championnats du monde, mais l’abandon forcé d’une compétitrice à cause de la COVID-19 la rapproche de son objectif.

La Néerlandaise Candy Jacobs, classée 8e du monde, a été déclarée positive à la COVID-19. Elle ne peut donc pas participer aux Jeux olympiques.

C’est l’Espagnole Andrea Benitez, qui était la première remplaçante sur la liste, qui prend sa place. Ce changement redonne de l’espoir à la planchiste québécoise.

Le fait qu'elle pourrait être ici, c'est incroyable pour elle, incroyable pour le pays. Espérons que cela fonctionne, mais nous ne souhaitons aucun malheur à personne, mentionne l'entraîneur de l'équipe canadienne, Adam Higgins.

Il n'empêche que si Guglia devait participer aux Jeux olympiques, elle n'aurait droit qu'à une seule période d'entraînement au Japon, voire aucune. L'épreuve féminine de parcours de rue s'amorcera dimanche en soirée.

Le malheur des uns fait le bonheur des autres

Ana Maria Randon était classée avant Annie Guglia, mais la Colombie ne peut pas l'envoyer aux Jeux. Alors, c'est la Montréalaise qui devient la première remplaçante si jamais une autre planchiste a un résultat positif.

La Québécoise a fait deux tests, et ils sont négatifs. Elle part donc vendredi matin.

La planche à roulettes est très forte chez les femmes au Canada, c'est en pleine croissance [...] J'espère qu'elles pourront voir leur héroïne et l'une de nos planchistes préférées, ajoute l'entraîneur Higgins.

Le Canadien Ryan Decenzo est déjà sur place puisqu'il est 21e et le premier remplaçant pour l'épreuve de rue si un autre cas de COVID-19 se déclare.

La planche à roulettes fait son entrée aux Jeux de Tokyo avec deux disciplines : le parc (ou bol) et le parcours de rue. Trois représentants de l'unifolié ont décroché leur qualification olympique, soit Andy Anderson, Matt Berger et Micky Papa.

À ne pas manquer