•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : un sixième cas dans la délégation tchèque

Elle saute pour frapper un ballon de volleyball au-dessus du filet.

Marketa Nausch Slukova

Photo : Getty Images / Kiyoshi Ota

Agence France-Presse

Six cas de COVID-19 ont été détectés au sein de la délégation tchèque aux Jeux olympiques de Tokyo. Cela entraîne une vive réaction du premier ministre Andrej Babis. Le cycliste Michal Schlegel s'est ajouté à la liste des sportifs tchèques infectés, après la joueuse de volleyball de plage Marketa Nausch Slukova.

Marketa Nausch Slukova est l'épouse de Simon Nausch, l'entraîneur de l'équipe de volleyball de plage de la République tchèque, qui a lui-même récemment obtenu un résultat positif à la COVID-19.

Le volleyeur de plage Ondrej Perusic, le pongiste Pavel Sirucek et le médecin de la délégation Vlastimil Voracek sont les autres représentants tchèques frappés par le virus.

C'est terriblement décevant, a dit dans un communiqué Nausch Slukova, qui a dû se retirer du tournoi auquel elle devait participer aux côtés de Barbora Hermannova.

Le Comité olympique tchèque a décidé de faire enquête sur une possible contamination lors du vol qui a emmené les athlètes de Prague à Tokyo.

La situation est grave. Mais depuis que le problème est survenu, nous avons fait de notre mieux pour arrêter la contagion, a assuré le chef de la délégation Martin Doktor.

Des médias tchèques ont affirmé que le médecin n'était pas vacciné, ce que le premier ministre Andrej Babis a semblé corroborer dans une réaction à l'affaire, qu'il a qualifiée de scandale.

Je n'aime pas ça du tout, je ne sais pas ce qui a pu se passer. Nous essayons de persuader les gens de se faire vacciner, et le médecin ne l'était pas. C'est surtout injuste pour les athlètes, a-t-il mentionné.

Le porte-parole du Comité olympique tchèque Tibor Alfoldi, interrogé par l'AFP, n'a pas confirmé que le médecin n’avait pas été vacciné.

Le nageur Ilya Borodin écarté des JO

Le champion d'Europe en titre du 400 m quatre nages, le Russe Ilya Borodin, doit renoncer aux Jeux olympiques de Tokyo, qui s'amorceront vendredi, après avoir été déclaré positif à la COVID-19.

Le champion européen Ilya Borodin a été déclaré positif à la COVID-19, c'est pourquoi il ne participera pas aux Jeux olympiques de Tokyo, a affirmé la Fédération russe de natation dans un communiqué mercredi soir.

Le test en question remonte au dernier camp d'entraînement de l'équipe russe à Vladivostok, effectué avant le départ pour le Japon du nageur de 18 ans.

Il tient sa médaille d'or et une peluche sur le podium.

Ilya Borodin

Photo : afp via getty images / TOBIAS SCHWARZ

La Fédération russe a ajouté que tous les autres athlètes et officiels de la délégation olympique avaient pour leur part été négatifs.

Rappelons que pour les Jeux de Tokyo, de même que ceux de Pékin, l'équipe est rebaptisée ROC, soit l'acronyme du Comité olympique russe, à cause des sanctions qui lui ont été imposées pour son système de dopage étatique.

Borodin, qui faisait partie des sérieux prétendants pour une médaille à Tokyo, a remporté le titre européen à Budapest en mai, avec un temps de 4 min 10 s 2/10, qui constitue un record mondial junior et le 6e chrono par excellence en 2021.

À ne pas manquer