•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Softball : les Canadiennes blanchies à leur deuxième match

Aubree Munro touche Joey Lye avec la balle dans son gant pour effectuer le retrait au marbre.

La receveuse américaine Aubree Munro retire la Canadienne Joey Lye au marbre.

Photo : AP / Jae C. Hong

Radio-Canada

Les Canadiennes ont tout tenté pour avoir le dessus sur la lanceuse étoile américaine, mais Monica Abbott a brillé de tous ses feux. Résultat : les États-Unis ont blanchi le Canada 1-0 au tour préliminaire du tournoi olympique de softball jeudi.

Fortes de leur victoire contre les Mexicaines, les Canadiennes espéraient poursuivre sur leur lancée, mais elles se sont butées à une lanceuse au sommet de sa forme. Monica Abbott a limité l’attaque canadienne à un seul coup sûr et a réussi neuf retraits sur trois prises.

Au monticule, la lanceuse partante s'élance en première manche.

Monica Abbott a permis aux États-Unis de rester invaincus.

Photo : Getty Images / Yuichi Masuda

La plus grande menace canadienne s’est produite en sixième manche. Sara Groenewegen a frappé un triple qui a permis à Joey Lye de tenter sa chance au marbre. Partie du premier coussin, Lye a toutefois été retirée après un relais parfait des Américaines.

J’ai bien frappé cette balle, mais parfois cela ne suffit pas parce que l’autre équipe réussit un bon jeu.

Une citation de :Sara Groenewegen, joueuse de l’équipe canadienne
Malgré sa glissade, la Canadienne Joey Lye se fait retirer au marbre en sixième manche.

Haylie McCleney a mené l’attaque américaine avec trois coups sûrs. C’est elle qui a croisé le marbre en cinquième manche, sur un simple d’Amanda Chidester, pour marquer le seul point du match. L’attaque américaine s’est poursuivie, mais appelée en relève, Lauren Regula a clos le débat en retirant Bubba Nickles sur trois prises.

Des lanceuses canadiennes solides

La performance des lanceuses canadiennes apportera peut-être un baume sur cette défaite. Sara Groenewegen, puis Jenna Caira, Lauren Regula et Danielle Lawrie ont permis à leur équipe de rester dans le match.

Dès la première manche, les Américaines ont rempli les coussins, mais Groenewegen a mis fin à la menace en retirant Michelle Moultrie sur trois prises. L’histoire s’est répétée en deuxième manche. Avec deux coureuses en position de marquer, la lanceuse canadienne s’est tirée d’une autre position difficile en retirant Janie Reed.

La défaite a été portée à la fiche de Jenna Caira.

Les Canadiennes profiteront d’une journée de repos avant de se mesurer aux Australiennes samedi.

Avec les informations de La Presse canadienne

À ne pas manquer