•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Connectez-vous pour suivre vos sports favoris.

Nouvelle olympique

Suivez les Jeux olympiques sur ICI Télé dès le 4 février 2022

Andre De Grasse 4e à son dernier 100 m avant Tokyo

Il a le bras droit levé.

Andre De Grasse (à droite), à Gateshead, derrière Trayvon Bromell (au centre)

Photo : Getty Images / SCOTT HEPPELL

Radio-Canada

À moins de deux semaines des Jeux olympiques, Andre De Grasse a eu un dernier aperçu de la compétition qui l'attend à Tokyo à la Diamond League de Gateshead, en Angleterre, mardi.

Il a fini au pied du podium du 100 m en 10,13 s, un chrono qu'il partage avec trois athlètes.

Le sprinteur de Markham, en Ontario, a décidé de prendre part à la dernière rencontre organisée avant les JO, et il aurait voulu descendre sous la barre des 10 secondes pour une troisième fois cette saison.

Il a plutôt terminé loin derrière le gagnant, Trayvon Bromell, qui a enregistré un temps de 9,98 s (+0,4 m/s de vent).

L'Américain a devancé deux Britanniques, Chijindu Ujah (10,10) et Zharnel Hughes (10,13). L'Américain Fred Kerley a fini 5e avec le même temps que le Canadien.

Je me satisfais de cette course, je suis heureux de passer la ligne sans blessure, a dit Bromell. Les Jeux, c'est un immense événement qui dépasse ma simple personne. Je veux juste prendre soin de mon corps, rester calme et concentré sur mon objectif, a-t-il indiqué.

Il reste à 26 ans le favori à la succession d'Usain Bolt sur 100 m dans moins de trois semaines.

L'Américain a remporté six de ses sept courses sur 100 m cette saison, dont une en 9,80 s lors de ses récents essais olympiques nationaux.

De Grasse et Bromell ont partagé deux rencontres cette saison, le Canadien l'emportant vendredi à Monaco. Bromell a quant à lui gagné, en avril, la course en 9,88 s à Jacksonville.

Celle de mardi, en Grande-Bretagne, était la 11e en 13 semaines pour De Grasse. Il participera en plus du 100 m aux 200 et 4 x 100 m à Tokyo.

En 2016, au Brésil, l'Ontarien avait obtenu une médaille de bronze avec un record personnel au 100 m, l'argent au 200 m et le bronze au relais avec l'aide de Brendon Rodney, d'Aaron Brown et d'Akeem Haynes.

De Grasse sera en difficulté à Tokyo, car sept hommes, dont Bromell (9,77 s), Baker (9,85) et Kerley (9,86), ont couru plus vite en 2021 que son record personnel de 9,90 qui lui avait valu sa médaille d'argent aux Championnats du monde de 2019.

Le Canadien de 26 ans n'a pas couru en bas de 9,99 s depuis l'ouverture de la saison extérieure le 17 avril à Gainesville, mais a tendance à performer sur la plus grande scène.

(Avec les informations de CBC Sports)