•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelle olympique

Suivez les Jeux olympiques sur ICI Télé dès le 4 février 2022

Roger Federer renonce aux Jeux de Tokyo

Il renvoie la balle à son adversaire du revers.

Roger Federer

Photo : Associated Press / Alastair Grant

Agence France-Presse

Roger Federer a annoncé mardi, sur Twitter, qu'il renonçait à participer aux Jeux olympiques de Tokyo puisqu'il s'est de nouveau blessé à un genou. Il espère reprendre la compétition plus tard cet été.

Durant la saison sur gazon, je me suis refait mal au genou et je me vois contraint de renoncer aux Jeux olympiques de Tokyo, a écrit le numéro 9 mondial.

J'ai déjà commencé à faire de la rééducation dans l'espoir de retourner sur le circuit cet été, a indiqué le Suisse aux 20 titres du grand chelem.

Après une année blanche marquée par deux opérations au genou droit, il tentait un retour cette année à près de 40 ans. Il les fêtera le 8 août.

Je suis très déçu, parce que cela a été un honneur et un point fort de ma carrière chaque fois que je représentais la Suisse, a ajouté Federer, qui promet d'acclamer son équipe nationale de loin.

Déception à Wimbledon

Ce mois-ci, à son tournoi de prédilection, Federer a été battu en trois manches en quarts de finale par Hubert Hurkacz. Le Polonais de 24 ans a même bouclé la dernière six jeux à zéro.

La scène était marquante. Alors que le public s’est levé pour applaudir la sortie de son champion de coeur, Federer, la tête baissée, a levé un bras rapidement avant de s'éclipser, battu 6-3, 7-6 (7/4) et 6-0 par le 18e mondial, qui n'avait jamais dépassé le troisième tour dans un tournoi majeur.

Federer avait ensuite reconnu qu'une telle défaite, ça secoue. Le champion avait fait de Wimbledon son grand objectif cette saison. Il rêvait d'y être sacré pour la neuvième fois et de porter ainsi à 21 son nombre de titres en tournoi du grand chelem.

Des absents de marque

Federer ne sera pas le seul absent connu en tennis à Tokyo. Son grand rival Rafael Nadal, épuisé, a choisi de rayer le rendez-vous olympique, tout comme le no 5 mondial, Dominic Thiem, l'Australien Nick Kyrgios, le Canadien Denis Shapovalov, le Belge David Goffin ou encore le Norvégien Casper Ruud.

Le no 1 Novak Djokovic n'a toujours pas pris sa décision, a-t-il révélé après son sacre dimanche à Wimbledon, où il a remporté son 20e titre majeur, revenant à égalité du record codétenu par Federer et Nadal, son troisième de l'année après les Internationaux d’Australie et de France.

Dans un calendrier bien rempli, le long déplacement vers le Japon où le tournoi se déroulera de plus sans public, a aussi découragé quelques noms du tennis féminin, dont l'ancienne no 1 mondiale Serena Williams, tandis que la Roumaine Simona Halep et la championne olympique en titre, Monica Puig, sont blessées.