•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelle olympique

Sha'Carri Richardson officiellement écartée des Jeux olympiques de Tokyo

Après une course, elle pointe du doigt.

La jeune sensation américaine n'ira pas à Tokyo cet été.

Photo : Getty Images / Andy Lyons

Radio-Canada

L'Américaine Sha'Carri Richardson, sensation du sprint mondial cette saison, ne participera pas au relais 4 x 100 m aux Jeux olympiques de Tokyo, a annoncé mardi la fédération américaine d'athlétisme (USATF).

La jeune sportive, suspendue un mois à compter du 28 juin par l'Agence américaine antidopage (USADA), a déjà été écartée du 100 m en individuel après avoir échoué à un test antidopage, à l'occasion des sélections américaines, à la fin du mois de juin.

Richardson avait alors reçu un résultat positif à la marijuana.

Le temps qu'elle avait enregistré (10,86 s) aux essais olympiques, le meilleur de la journée, était donc invalide.

La jeune femme de 21 ans a indiqué qu'elle consommait parfois du cannabis depuis le décès de sa mère, jugeant que cela l'aidait à gérer ses émotions. Elle a accepté sa sanction, adhérant du même coup à un programme contre l'abus de substances interdites.

Dans une déclaration écrite, la fédération d'athlétisme a mentionné : Nous sommes profondément touchés par la situation de Sha'Carri Richardson, et nous applaudissons son sens des responsabilités. Nous allons continuer à lui offrir du soutien sur la piste et en dehors de celle-ci.

Sa suspension se terminera le 28 juillet, soit avant l'épreuve olympique du 4 x 100 m qui sera présenté le 5 août, à Tokyo. Richardson aurait donc pu faire partie de la sélection, si la fédération en avait décidé ainsi.

Elle a plutôt décidé d'offrir les deux derniers postes disponibles à Aleia Hobbs et English Gardner, membre de l'équipe gagnante à Rio en 2016.

Tous nos athlètes sont conscients qu'ils doivent adhérer au code antidopage, et notre crédibilité comme fédération d'athlétisme nationale serait perdue si nous appliquions ces règlements seulement sous certaines circonstances.

L'USATF dit agir ainsi par souci d'équité envers ses athlètes.

Je voudrais dire à mes fans, ma famille et mes commanditaires que je m'excuse, avait déclaré la semaine dernière Richardson, perçue comme la principale rivale des championnes olympiques Elaine Thompson et Shelly-Ann Fraser Pryce. À vous tous, je présente mes excuses pour ne pas avoir su comment contrôler mes émotions pendant cette période.

Avec les informations de Agence France-Presse, et Reuters

À ne pas manquer