Un clavier avec un mot en mi'kmaw sur le bouton "Espace" à côté du logo "Bonne nouvelle" de MAJ.

On peut désormais écrire en mi’kmaw sur les claviers Apple

Publié le 1 novembre 2023

Un texte de Félicia Latour 

Tu possèdes un iPhone ou un iPad? À partir de ce mois-ci, tu peux envoyer des messages en mi’kmaw à l'aide d'un clavier virtuel adapté à cette langue autochtone. Apple a collaboré avec Mi'kmaw Kina'matnewey, un groupe qui organise l’enseignement de la langue dans 12 communautés de la Nouvelle-Écosse. 

L'enseigne sur le bord de la route annonçant l'entrée à We'koqma'q, photographiée en hiver.

We'koqma'q est une communauté mi'kmaw au Cap-Breton.

Photo : CBC / Tom Ayers

9025

C’est le nombre de personnes qui disent connaître le mi’kmaw (prononcer mig-mâ) au Canada.* La langue est parlée principalement dans les provinces de l’Atlantique et au Québec. Elle fait partie de la famille Wabanaki des langues algonquiennes de l’Est.

« Je crois que les langues doivent évoluer. Cette évolution garantit la survie des langues. Il faut rester dans l’air du temps sans oublier nos méthodes traditionnelles. Il faut plutôt incorporer de nouvelles pratiques dans ce qu’on fait. » - Blaire Gould, directrice générale de Mi'kmaw Kina'matnewey

Consulter des aînés mi’kmaw

Pour créer le clavier, des représentants d’Apple ont rencontré J.R. Isadore, le responsable des technologies de l'information de Mi'kmaw Kina'matnewey, ainsi qu’une quinzaine d’aînés de différentes communautés qui agissent comme conseillers et gardiens de la langue.

Des pictogrammes mi'kmaw
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Historiquement, les peuples mi’kmaw utilisaient des pictogrammes, mais ce système d’écriture a été changé par des missionnaires qui ont appris la langue pour enseigner le catholicisme durant les années 1600.

Photo : Wikimedia CC

Historiquement, les peuples mi’kmaw utilisaient des pictogrammes, mais ce système d’écriture a été changé par des missionnaires qui ont appris la langue pour enseigner le catholicisme durant les années 1600.**

Revitalisation et réconciliation

Le 7 avril 2022, le gouvernement de la Nouvelle-Écosse a adopté un projet de loi (la Mi’kmaw Language Act) qui a reconnu la langue mi’kmaw comme étant la première langue à avoir été parlée dans la province et qu’elle doit être protégée.

Malgré tous les efforts pour la détruire, notre langue est toujours ici, et nous sommes toujours ici. Cela démontre notre résilience en tant que peuple. - Norman Sylliboy, grand chef du Grand Conseil Mi’kmaq, Première Nation de Potlotek

*Source : Statistique Canada, Recensement de 2016
**Source : L’Encyclopédie canadienne

Avec des informations de CBC et Radio Canada

Voir plus