Jemmy sourit à la caméra. Derrière elle, les noms des 11 nations autochtones de ce que l'on appelle le Québec : Naskapi, Anishinabeg, W8banaki, Inuit, Mi'kmaq, Huron-Wendats, Innus, Eeyou et Eenou, Atikamekw Nehirowisiwok, Kanien'kehà:ka.

Reconnaître les langues autochtones avec Jemmy Echaquan Dubé

Publié le 29 septembre 2022

Le 30 septembre, c’est la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation. Pour l’occasion, on s’est entretenu avec notre collaboratrice Jemmy Echaquan Dubé. Selon elle, la réconciliation passe notamment par la transmission et la valorisation des langues et des savoirs autochtones!

Pour t’informer sur les différentes réalités et perspectives autochtones, Jemmy recommande d’aller voir Projet Mikana (Nouvelle fenêtre) ! Leur site web regorge d’outils pour s’informer, détruire des mythes et devenir de meilleurs allié.e.s pour les peuples autochtones.

Pourquoi parler des langues?

En 2015, la Commission de vérité et réconciliation du Canada (CVR) a publié une liste d’appels à l’action, qui visent à faciliter le processus de réconciliation entre les Autochtones et les allochtones. Plusieurs de ces appels à l’action revendiquent qu’on protège et qu’on mette de l’avant les langues autochtones.

La réconciliation à la portée de tous

Il existe aussi des moyens concrets de participer à la réconciliation en tant qu’individu. Selon Jemmy, la réconciliation n’est pas hors de portée : Il faut juste travailler là-dessus. C’est tout.

Le pouvoir des mots

Plusieurs noms de communautés et de nations autochtones que l’on utilise aujourd’hui viennent soit d’autres nations ou des colonisateurs français et anglais. Apprendre comment les nations se nomment elles-mêmes peut donc te permettre de comprendre comment elles se perçoivent et comment elles perçoivent le monde autour d'elles.

Des noms à apprendre

Par exemple, la nation connue comme mohawk se nomme en fait Kanien’kehá:ka, ou peuple des silex , en référence à la roche que l’on trouve sur son territoire. Reconnaître et utiliser les noms que les nations utilisent pour se désigner est une preuve de respect et d’écoute.

Voir plus