Illustration d'un arbre sur lequel poussent des feuilles étampées de signes de dollars ($). Une personne habillée avec des jeans et un chandail à manche courte regarde l'arbre. Une bulle de parole est au-dessus d'elle et à l'intérieur on peut lire un point d'interrogation.

De l’argent pour sauver l’Amazonie?

Publié le 25 août 2022

Un texte de Lina Heckenast

Un fonds pour la forêt 

Le nouveau président de la Colombie, Gustavo Petro, va demander aux pays riches et aux multinationales de contribuer à un fonds monétaire pour protéger la forêt amazonienne. Ce fonds servirait entre autres à payer les paysans colombiens pour qu’ils protègent la forêt. 

Où est cette forêt?

La forêt amazonienne se trouve en Amazonie, une vaste région qui couvre 9 pays d'Amérique du Sud. La majeure partie de cette forêt se situe au Brésil, mais elle occupe aussi le territoire d’autres pays, comme le Pérou et la Colombie. 

Une carte de l'Amérique du Sud sur laquelle on trouve le tracé de la forêt amazonienne. Sur cette carte, les 9 pays dans lesquels la forêt amazonienne est située sont identifiés. Il s'agit du Brésil, du Pérou, de la Colombie, de la Bolivie, de l'Équateur, du Venezuela, de la Guyana, du Suriname et de la Guyane française.

L'Amazonie est un vaste territoire qui inclut la forêt amazonienne. C'est la plus grande forêt au monde.

Photo : Radio-Canada / Léa Priou

Pourquoi protéger ce lieu?

La Colombie est un des pays les plus biodiversifiés au monde, c'est-à-dire qu’on y trouve une très grande variété d’espèces de plantes et d’animaux. De plus, plusieurs grandes rivières passent par la forêt amazonienne colombienne avant de se jeter dans le fleuve Amazone.

Histoires de déforestation

Entre 2018 et 2021, 7000 km2 de forêt ont été rasés en Colombie. Ça représente un territoire un peu plus grand que l’Île-du-Prince-Édouard. Des experts disent que ce serait notamment dû à la gestion de l’ancien président Iván Duque. 

Des terres à protéger

Gustavo Petro planifie de donner des terrains déboisés à des familles amazoniennes paysannes. Elles veilleront à faire pousser la forêt amazonienne là où elle a été détruite et à la protéger. Tout ça, en échange d’un salaire reçu chaque mois. 

Convaincre la Terre

Le président de la Colombie compte présenter son idée de fonds pour l’Amazonie lors de la COP27, une conférence sur les changements climatiques qui aura lieu en Égypte au mois de novembre 2022. Il devra convaincre les pays riches, comme le Canada ou l’Allemagne, par exemple, de contribuer à son projet.

Difficile écologie

La Colombie n’est pas le premier pays à essayer de protéger l’Amazonie. L’Équateur avait tenté un projet similaire il y a une quinzaine d’années avec l’initiative Yasuni. Malheureusement, le pays avait à peine réussi à récolter 1 % des fonds demandés à l’époque.

Voir plus