British Prime Minister Boris Johnson gestures as he leaves 10 Downing Street in London on Wednesday, July 6, 2022.

Boris Johnson démissionne

Publié le 7 juillet 2022

C’est la grosse nouvelle du jour : Boris Johnson a démissionné. Tu ne le connaissais pas? On te met à jour.

Une fin inévitable

Ce matin, le premier ministre du Royaume-Uni a annoncé sa démission. Selon lui, il n’avait pas le choix : une série de scandales et un manque de confiance en lui ont mené 60 membres du gouvernement à démissionner cette semaine. 

L'instinct de meute est puissant, et quand la meute bouge, elle bouge - Boris Johnson, dans un discours devant sa résidence à Londres. 

Mais ce n’était pas seulement ses collègues qui avaient perdu confiance en lui : entre 69 % et 72 % des Britanniques souhaitaient qu’il quitte son poste, selon deux récents sondages. 

Boris Johnson a annoncé qu’il resterait au pouvoir jusqu’à ce que son successeur soit élu. 

Un début prometteur…

Premier ministre depuis 2019, Boris Johnson est le chef du parti conservateur britannique. Quand il a été élu, son parti a gagné la plus grande majorité des votes dans son histoire. Il s’est démarqué sur la scène internationale en finalisant le projetBrexit .

Des écussons du Brexit sur un veston aux couleurs du drapeau britannique

Le Royaume-Uni a officiellement quitté l'Union européenne le 31 janvier 2020.

Photo : Reuters / Toby Melville

Mais c’est quoi? Le terme Brexit vient de deux mots anglais : British (Britannique) et exit (sortie). En 2016, un grand nombre de Britanniques ont voté pour quitter l’Union européenne, un regroupement économique de 28 pays européens. Ils voulaient reprendre le contrôle des frontières et des droits des entreprises, et éviter de payer les frais d’adhésion, parce qu’ils croyaient que cet argent serait mieux investi ailleurs. 

Par contre, ce n’est pas tout le monde qui voulait ça. Non seulement des citoyens, mais David Cameron, le premier ministre à l’époque, étaient contre le Brexit. Quand la majorité du peuple a voté pour , il a décidé de démissionner. Sa successeure, l’ancienne première ministre Theresa May, a eu beaucoup de difficultés à finaliser les négociations compliquées pour la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne. C’est donc Boris Johnson, son remplaçant, qui a finalisé le projet. Il a été surnommé par beaucoup de gens le héros du Brexit .

Le premier ministre Boris Johnson pendant le congrès de son parti, à Manchester.

La carrière du premier ministre Boris Johnson a connu des hauts et des bas.

Photo : Reuters / TOBY MELVILLE

… suivi d’une chute éventuelle

Malgré son succès avec le Brexit, Boris Johnson a eu un mandat turbulent ces dernières années. Il a été fort critiqué pour avoir tardé à réagir à la crise de la COVID-19, mais surtout pour avoir organisé des fêtes illégales à sa résidence lors du confinement strict dans le reste du pays. On a surnommé ce scandale lepartygate . Ça a mené à une enquête policière qui a conclu qu’il avait enfreint la loi. Le premier ministre a tenté de se justifier, mais plusieurs de ses explications ont été qualifiées de mensonges

La scandale dupartygate a mené à un vote de défiance en juin dernier, ce qui veut dire que les membres de son parti pouvaient exprimer leur accord ou leur désaccord avec son rôle de chef. 40 % des députés conservateurs avaient refusé de lui accorder leur confiance, mais il est resté au pouvoir.

Cette semaine, un dernier scandale a fait déborder le vase. Un homme qu’il avait nommé whip adjoint, un rôle important dans le gouvernement, était soupçonné d'inconduite sexuelle. Même si Boris Johnson a affirmé qu’il ignorait les accusations, il a dû faire marche arrière et avouer qu'il en avait été informé. Ceci a déclenché la démission de deux importants ministres de son cabinet, suivis par 60 membres du gouvernement.

Voir plus