14 faisceaux lumineux qui pointent vers le ciel. Au loin, on peut voir la ville de Montréal la nuit. Dans le bas de l'image, des personnes sont rassemblées pour commémorer la tuerie à l'École polytechnique de Montréal.

Les victimes de Polytechnique commémorées

Publié il y a 1 mois

Aujourd’hui, on souligne les 32 ans de la tuerie de l’École polytechnique de Montréal.

Le 6 décembre 1989, un homme est entré et a tué 14 femmes. Il les a tuées parce qu’elles étaient des femmes qui étudiaient dans un milieu traditionnellement masculin.

Ces femmes, ce sont Geneviève Bergeron, Hélène Colgan, Nathalie Croteau, Barbara Daigneault, Anne-Marie Edward, Maud Haviernick, Barbara Klucznik-Widajewicz, Maryse Laganière, Maryse Leclair, Anne-Marie Lemay, Sonia Pelletier, Michèle Richard, Annie St-Arneault et Annie Turcotte.

On a reconnu en 2019 qu’il s’agissait d’un féminicide et d’un attentat antiféministe. Un féminicide, c’est le meurtre d’une femme ou d’une fille en raison de son genre. 

Pour la 8e année, la mémoire de ces femmes sera honorée avec l’illumination de 14 faisceaux lumineux sur le haut du mont Royal.

Voir plus