une main et un téléphone

Être « relatable » sur les réseaux sociaux, ça veut dire quoi ?

Publié il y a 4 semaines

    Qu’est-ce qui fait le succès de ces influenceurs et influenceuses qui semblent complètement normaux.males sur les réseaux sociaux? C’est justement que ces personnes semblent complètement normales, ou plutôt qu’elles semblent être comme nous, des gens de tous les jours. On utilise le terme anglais « relatable » pour parler de ces personnes. 

    En ligne, on dit d’une personne qu’elle est « relatable » si on peut s’identifier à elle. 

    Donc, un influenceur « relatable » est un influenceur qui arrive à rejoindre ses abonnés à travers certains facteurs. Par exemple, certaines personnes décident de suivre des influenceurs qui sont au même niveau scolaire qu’elles, puisqu’elles peuvent s’identifier au mode de vie de cet influenceur (devoir se lever tôt, suivre des cours, etc.).

    Sur Internet, beaucoup de contenu est créé spécifiquement pour que l’on puisse s’y identifier. Un des meilleurs exemples de cela, ce sont les pages de memes. Il y en a pour tous les goûts, justement pour que plusieurs personnes puissent s’identifier, et sentir qu’elles appartiennent à un plus grand groupe.

    POURQUOI ÊTRE RELATABLE ?

    Si un influenceur et son contenu sont « relatable », on sent une connexion plus profonde entre le contenu et nous. On peut se voir et se sentir représenté.e dans le contenu. Le sentiment d’être proche d’un créateur de contenu a pour résultat de nous garder attaché.e.s à ses comptes sur les réseaux sociaux.

    Des influenceurs et influenceuses très populaires, comme Emma Chamberlain ou Léna Mahfouf de la chaîne YouTube Léna Situations, ont d’ailleurs réussi à avoir beaucoup de succès en prenant cette approche, celle d’être « relatable ». L’attrait ici est que la personne créant le contenu paraît très semblable à nous. Toutes deux ont connu beaucoup de succès en faisant des vidéos sur leurs vies qui, au début de leurs carrières, étaient assez banales.  

    LA MONNAIE D’ÊTRE « RELATABLE »

    Être « relatable » est payant pour les influenceurs et influenceuses lorsque vient le temps de faire la promotion d’un produit ou d’un service.

     

    Les marques qui cherchent à travailler avec des influenceurs se basent souvent sur leurs auditoires pour choisir avec qui faire affaire. Elles regardent, entre autres, la taille de la communauté d’un influenceur et qui la constitue. Ces compagnies tiennent aussi compte de l’engagement ou de l’interaction qu’un influenceur a avec sa communauté (si les publications sont fréquentes, si l’influenceur répond aux commentaires de sa communauté, etc.) 

    Le fait que les spectateurs sentent qu’ils sont amis avec leur influenceur préféré est puissant, puisque nous sommes tous plus aptes à acheter quelque chose qu’un ami nous recommandera.  Une étude réalisée l’année dernière démontre que 15 % des répondants canadiens* ont déjà acheté quelque chose après qu’un influenceur en a fait la promotion. 

    TOUS LES INFLUENCEURS NE SONT PAS « RELATABLE »

    Tout le monde décide de suivre des influenceurs différents pour des raisons différentes. D’ailleurs, ce ne sont pas tous les influenceurs qui sontrelatable . On peut facilement le remarquer par le contenu qu’ils publient sur leurs comptes de médias sociaux personnels.

    L’influenceuse Kylie Jenner, par exemple, a obtenu son succès en faisant la promotion d’une vie luxueuse qui est loin de la réalité de la majorité des gens qui suivent ses comptes sur les réseaux sociaux. Ce contenu a plutôt suscité l’admiration.

    L’ENVERS DE LA MÉDAILLE

    Il n’y a aucun problème à chercher à suivre des influenceurs qui te ressemblent et de qui tu souhaiterais être plus près dans la vraie vie. 

    Ce qu’il est important de retenir, c’est que, malgré les apparences, tu n’es pas nécessairement ami avec les influenceurs que tu décides de suivre et vos vies ne se ressemblent probablement pas. D’où l’importance de ne pas se comparer aux personnes qu’on voit sur les réseaux sociaux!

    Les influenceurs et les créateurs de contenus font partie de la vie de plusieurs, alors il n’est pas question de cesser d’interagir avec eux sur les médias sociaux si tu n’en as pas envie. Il est plutôt question d’être conscient des techniques qui sont utilisées pour justement t’influencer et te faire acheter un produit ou un service.