Le texte "Pour des relations en pleine forme" se trouve en haut de l'image, courbé vers le bas. Cinq personnages sont au milieu. Le personnage triangle tient le personnage boule par l'épaule. Le personnage rectangle fait un salut de la main. Le personnage demi-lune se tient droit. Le personnage étoile a les bras croisés. Ils sourient tous. En bas de l'image, on peut lire "MAJ x Ana Roy". Le logo de Radio-Canada est en haut à gauche du logo de MAJ.

Comment survivre au stress de la rentrée?

Publié le 24 août 2021

Tout le monde est d’accord – une rentrée sans stress, ça n’existe pas. Avec un nouvel horaire, une nouvelle classe, des nouveaux profs, des nouvelles mesures sanitaires ou peut-être même une nouvelle école, c’est normal de te sentir un peu déboussolé. Mais il y a certains stress qui se vivent mieux que d’autres.

On a rencontré Catherine Burrows, qui est directrice de la Fondation Jeunes en tête, pour qu’elle nous en parle.

Il y a le stress régulier, qui ne nous empêche pas de nous rendre à l’école, puis il y a le stress qui paralyse, nous explique-t-elle.

Le stress régulier, ça peut être le fait de ne pas savoir où se trouve ta classe, avoir peur de manquer son autobus le matin, avoir le prof sévère de l’école.

Il y a des trucs que tu peux utiliser pour te rassurer, même pour transformer ton stress en excitation. L’important, c’est de te concentrer sur ce que tu connais - tes locaux, tes profs, tes amis.

  • Prépare bien ton matériel avant de partir pour l’école

  • Repère les lieux importants dans l’école : la cafétéria, les casiers, tes classes principales

  • Si tu connais des gens qui vont à ton école, vous pouvez vous donner un point de rencontre dans la cour

  • Choisis un vêtement confortable dans lequel tu te sens bien pour ton premier jour d’école

  • Parle de ce qui te stresse à tes amis et à ton encourage

Mais qu’est-ce que tu peux faire quand ton stress dépasse le trac de la rentrée?

La pleine conscience

Un autre truc que nous apporte Catherine Burrows, c’est de pratiquer la pleine conscience. C’est quoi ça? C’est prendre une pause quand on ne se sent pas bien. Ça peut paraître banal, mais nommer comment tu te sens et le verbaliser à haute-voix peut te permettre de passer par-dessus.

Prends une pause et vois comment tes émotions t'affectent. Est-ce qu’elles te donnent une boule au ventre? Prends une respiration, change de position. Surtout, ne te juge pas. Tu n’es certainement pas la seule personne à vivre ces émotions!

Le retour des cercles d’amis

Retrouver ses amis, ça reste une des sources de stress les plus communes dans le contexte de la rentrée. Si tu as passé l’été au camp ou que tu n’as pas eu l’occasion de voir ton cercle, c’est possible que les dynamiques aient changé.

C’est beaucoup lié à la pandémie, nous dit Catherine Burrows. Les relations sociales ne sont pas pareilles à l’année dernière.

Le plus important, c’est d’y aller à ton propre rythme. Il ne faut pas se mettre de pression de "réussir" sa rentrée, ou "réussir" son déconfinement.

Il faut miser sur ce que tu aimes faire, ce qui te rend confortable et ce qui ne te mets pas de stress inutile. Si toi tu ne te sens pas à l’aise, fais-le savoir à tes amis et si tes amis ne sont pas à l’aise, respecte-les.

Dans toutes les situations que tu peux vivre avec les autres, l’important est de faire preuve de bienveillance, tant envers eux qu’envers toi-même.

Pour des relations en pleine forme

Être capable de prendre soin de toi, c’est la première étape pour être capable de prendre soin de tes amis. Ensemble, votre rentrée s’en portera mieux! Et pour t’aider, MAJ s’est affilié à l’illustratrice Ana Roy afin de te préparer un guide pour des relations en pleine forme.

Tu veux plus de trucs ou tu as besoin de parler?

Fondation Jeunes en tête (Nouvelle fenêtre)

Tel-Jeunes  (Nouvelle fenêtre)

Jeunesse J’écoute (Nouvelle fenêtre)

Voir plus