Montage visuel de Victoria Vu Duc avec un chapeau de chef.

Victoria Vu Duc : propriétaire de restaurant à 14 ans

Publié il y a 1 mois

T’es-tu déjà imaginé.e être propriétaire d’entreprise à l’âge de 14 ans?

C’est le cas de Victoria, qui a lancé le restaurant Vic&Co en pleine pandémie l’année dernière!

Victoria

Prénom : Victoria

Âge : 14 ans

Occupation : élève au secondaire et restauratrice

Nom de son restaurant : Vic&Co

L’aliment qu’elle pourrait manger tous les jours jusqu’à la fin de sa vie : Soupe phô l’amour, « de la joie pour l’estomac ».

L’aliment qu’elle ne peut pas supporter, même à un kilomètre de distance : le céleri. Heureusement, il n’y en a pas trop dans la nourriture vietnamienne.

Victoria


Prénom : Victoria


Âge : 14 ans


Occupation : élève au secondaire et restauratrice


Nom de son restaurant : Vic&Co


L’aliment qu’elle pourrait manger tous les jours jusqu’à la fin de sa vie : Soupe phô l’amour, « de la joie pour l’estomac ».


L’aliment qu’elle ne peut pas supporter, même à un kilomètre de distance : le céleri. Heureusement, il n’y en a pas trop dans la nourriture vietnamienne.

La petite histoire de Vic&Co

Vic&Co, c’est un restaurant qui offre de la nourriture vietnamienne à Gatineau. Le nom vient de Victoria (prénom de la jeune propriétaire) et de Coco (le prénom de sa mère), qui l’a aidée à démarrer ce projet.

Les voici :

Victoria Vu Duc avec sa mère, Coco Tran.

Victoria Vu Duc avec sa mère, Coco Tran.

Photo : Courtoisie / Vic&Co

Tout a commencé en 2020, au tout début de la pandémie de COVID-19. Alors que Victoria s’est retrouvée à faire l’école à la maison et sans activité sportive pour se tenir occupée, elle avait pas mal de temps libre. Elle s’est alors remise à une passion qu’elle avait depuis toute petite : cuisiner.

Elle a commencé à cuisiner pour sa famille, puis pour les gens de son entourage.

Mais sa nourriture est devenue pas mal plus populaire que ce qu’elle avait prévu. Une fois sa page Facebook lancée, il a fallu bien peu de temps pour qu’elle reçoive une foule de demandes pour ses produits et, en une semaine, elle avait écoulé tout son stock!

On sert quoi chez Vic&Co?

Illustration de soupes Phô.

Si tu passes par Gatineau et que tu t’arrêtes chez Vic&Co, on pourra te servir une soupe phô, un bol de paradis (riz ou vermicelle avec choix de protéines et légumes), une salade de nouilles de patates douces, du tofu frit, un banh-my, etc. Il y a même des thés aux perles (bubble teas )!

Le plus grand vendeur? C’est le bol de paradis!

Pourquoi vouloir se lancer dans la restauration à 14 ans?

S’occuper en temps de pandémie

Au départ, elle cuisinait dans ses moments libres pour passer le temps. Tu l’as peut-être vécu, toi aussi, mais en pandémie, on n’a pas nécessairement plein de choses à faire. Surtout quand on fait l’école à la maison et qu’on n’a pas toujours l’occasion de voir ses ami.e.s.

Aider la communauté

Dans une période difficile comme la pandémie, où de nombreuses personnes ont perdu leur emploi, Victoria se dit privilégiée de pouvoir donner, partager . Pour elle, faire à manger était une façon d’aider les gens à avoir de la nourriture à un prix abordable.

De plus, elle s’est engagée à redonner une partie de ses profits à des organismes sans but lucratif.

C’était important pour elle d’aider les autres dans cette situation difficile.

Pas sans la famille et les ami.e.s!

On s’entend, lancer un restaurant à 14 ans, ce n’est pas la chose la plus facile. Mais comme Victoria le dit elle-même, sa famille et son entourage ont joué un rôle clé dans le projet.

Sa mère, Coco, était là dès le lancement du projet pour la guider et partager son expérience en tant qu'entrepreneure. Oui, parce que la mère de Victoria a aussi son commerce de soins esthétiques.

Lorsque ce n’est pas sa mère qui est là pour lui donner un coup de main, c’est sa sœur Sophie qui est là pour l’aider avec les réseaux sociaux. Sinon, son frère ou son père ne sont jamais trop loin eux aussi.

Idem pour ses ami.e.s, qui mettent aussi la main à la pâte de temps à autre.

Victoria Vu Duc, avec son père, sa mère et sa soeur.
Victoria a ouvert un restaurant avec l'aide de sa famille.
Photo : Courtoisie / Vic&Co

Est-ce que c’est facile de travailler avec sa famille? Pas toujours, nous dit Victoria. Il peut y avoir des hauts et des bas . Mais, même s’il y a parfois quelques défis, elle nous rappelle que sa famille est essentielle dans la réussite de son projet.

Qu’est-ce que ça prend pour se lancer en affaires à 14 ans?

Ça prend beaucoup de passion! , nous dit Victoria.

Sans passion, c’est difficile d’aller bien loin. Parce que pour lancer son entreprise, il faut travailler beaucoup, sacrifier pas mal de temps. Ce qui est encore plus compliqué quand tu dois aller à l’école en plus de travailler.

Mais si tu es vraiment motivé.e et que tu mets le temps qu’il faut, qui sait où tes passions pourront te mener. Qui sait, peut-être que, comme Victoria, celles-ci te mèneront aussi à faire du bien dans ta communauté!

Voir plus