Illustration du robot Perseverance sur la planète Mars.

Une Québécoise pilote un robot sur Mars

Publié il y a 2 mois

Des scientifiques s'apprêtent à faire un très grand voyage qui respecte toutes les règles sanitaires. À l’aide d’un robot, une équipe de la NASA explorera la planète Mars.

Un très long vol

Le robot Perseverance a atterri sur Mars aujourd’hui, un peu avant 16h, après un long voyage de 7 mois dans l’espace.

Une Québécoise sur Mars, ou presque

Derrière les commandes, on retrouve la Québécoise Farah Alibay, ingénieure en aérospatiale. La mission de cette équipe, composée d’une centaine de personnes, est de chercher de la vie sur la planète rouge.

L’atterrissage

L'atterrissage a duré environ 7 minutes et était complètement automatisé. Pour l’équipe de la NASA c’était un moment très stressant. En cas de problème technique, la mission aurait pu se terminer assez rapidement. 

Quelle heure est-il?

Il y a un décalage horaire entre Mars et la Terre! Toute l’équipe qui travaillera à distance avec le robot devra adapter ses horaires à l’heure de Mars. De plus, comme la planète est très loin, il faut de 7 à 12 minutes pour qu’un message s’y rende.

Une expédition historique

À l’aide de caméras et de micros posés sur le robot, les scientifiques pourront voir et entendre ce qui se passe sur Mars. Un petit hélicoptère pourra aussi survoler des endroits inatteignables par les robots. C’est la première fois qu’un engin va voler sur une autre planète!

Trouver la lumière

Il n’y a aucune carte ni boussole qui existent pour le trajet que fera le robot. Pour s’orienter pendant l’expédition, Farah et son équipe devront se repérer grâce au soleil.

Voir plus