Le Capitole à Washington lors de la manifestation du 6 janvier 2021.

Coup d’éclat au Capitole des États-Unis

Publié il y a 5 mois

Une attaque historique

Mercredi 6 janvier, des partisans du président Donald Trump qui n’acceptent pas sa défaite ont pris d’assaut le Capitole à Washington, un bâtiment important où les politiciens américains se rencontrent.

Pourquoi le Capitole?

Ce jour-là, au Capitole, le Congrès américain (un regroupement de politiciens) était réuni pour confirmer la victoire de Joe Biden comme nouveau président. Habituellement, il s’agit d’une procédure simple dont on entend rarement parler.

Pourquoi ils ont fait ça?

L’émeute a eu lieu après des semaines de tensions marquées par des discours de Donald Trump répétant que les résultats de l’élection sont une fraude. L’objectif de ces partisans radicaux était d'interrompre la confirmation de la victoire de Joe Biden

Les partisans du président Trump tentant de pénétrer au siège du Congrès à Washington

Ont-ils réussi?

Malgré cette attaque, les élus du Congrès ont repris leur travail quelques heures plus tard et ont officiellement comptabilisé les résultats de la dernière élection présidentielle. Joe Biden a donc finalement été confirmé gagnant.

Déconnecter le président

Après les événements, Trump a publié une vidéo où il dit à ses partisans de rentrer à la maison, mais où il souligne encore que l’élection lui a été volée. Il a ensuite été bloqué sur Twitter, Facebook et Instagram pour une durée indéterminée.

Des républicains en ont assez

Pour de nombreux républicains, des gens qui sont habituellement dans la même équipe politique que Trump, il faut arrêter de dire que Joe Biden n’a pas gagné. Selon eux, Trump va trop loin en refusant d’admettre sa défaite.

Un coup pour la démocratie

Selon plusieurs, le grand perdant après cette journée, c’est la démocratie. Dans une démocratie, les gens doivent respecter la décision de la majorité. Bref, il faut savoir accepter les défaites comme les victoires.

Voir plus