Dessin d'une vague qui emporte avec elle des téléphones cellulaires.

Une vague de dénonciations de harcèlement sur les réseaux sociaux

Publié il y a 2 mois

Qu’est-ce qui se passe?

Depuis quelques jours, les témoignages de personnes qui disent avoir été victimes de harcèlement et d’agression sexuelle déferlent sur les réseaux sociaux. Tu as peut-être vu passer quelques messages de tes youtubeurs ou influenceurs préférés à ce sujet.

On dénonce quoi?

Cette vague de dénonciations s’insère dans un grand mouvement qui a été connu en 2017 : #MoiAussi. Ce mouvement vise à faire savoir que le harcèlement arrive plus souvent qu’on le pense. Il permet aussi aux personnes touchées de partager leur expérience pour se sentir moins seules.

Pourquoi on en parle?

En 2018, près de 28 700 cas d’agression sexuelle ont été rapportés à la police au Canada. On sait qu’une grande majorité des agressions ne sont jamais dénoncées. C’est pour ça que les gens qui appuient le mouvement trouvent cela important d’en parler.

(source statistique : Statistique Canada)

Qu’est-ce que tu peux faire?

Que tu sois une fille ou un garçon, informe-toi sur le sujet afin de bien comprendre ce que le harcèlement peut être. Une parole ou un simple geste peut blesser.

Besoin d’aide?

Si toi, un ou une ami.e avez besoin d’aide ou si tu as simplement des questions sur le sujet, il existe plusieurs ressources. Parmi celles-ci, il y a l’organisme Tel-jeunes qui est toujours à l’écoute en ligne, par texto ou encore par téléphone.

Voir plus