On pourrait sauver la vie des océans d'ici 30 ans (selon des scientifiques).

On pourrait sauver les océans d'ici 30 ans

Publié il y a 1 mois



Une nouvelle étude scientifique a été publiée au début du mois. Elle est porteuse de bonnes nouvelles pour la vie dans nos océans.

Heille, c’est sale

Depuis des années, on entend parler de la surpêche, de la disparition de mammifères marins et du fait qu’on jette chaque année jusqu’à 12 millions de tonnes de plastique dans les océans.

MAIS des scientifiques croient que nous avons une chance de sauver la vie marine. Pour ça, il faudra, entre autres, reprendre dans le monde entier de bonnes mesures déjà en place dans certains coins de la planète.

Un travail d’équipe

Même s'il reste beaucoup de travail à faire, il y a plein de bonnes mesures en place! La preuve que lorsque les gouvernements et les citoyens travaillent ensemble, les océans arrivent à se régénérer.

En veux-tu des exemples? En v’là

On protège de plus en plus des portions d’océans et d’espèces marines grâce à des lois. On pêche aussi de plus en plus de manière durable, pour moins épuiser les ressources.

Nom d’une loutre en tutu!

Les loutres de mer dans l’ouest du Canada sont donc passées de quelques dizaines à des milliers aujourd’hui! Aussi, les baleines à bosse se comptent par milliers! On les comptait par centaines avant qu’on en interdise la chasse.

 

In this May 21, 2016 file photo, a northern sea otter floats on its back while crushing a clam shell with its teeth in the small boat harbor at Seward, Alaska. Sea otters, once wiped out by hunting along Alaska's Panhandle, have made a strong comeback and fishermen who target shellfish are seeking relief from their voracious appetites. Sea otters eat the equivalent of a quarter of their own weight each day. (AP Photo/Dan Joling, File)

Le nombre de loutres dans l'ouest du Canada a augmenté de façon importante.

Photo : The Associated Press / Dan Joling

Voir plus