CAQueter sur un logoICI Radio-Canada

CAQueter sur un logo

9 novembre 2015

Les stratèges politiques le savent. Si vous devez faire une annonce publique mais désirez qu'on en parle le moins possible dans les médias, faites-la au même moment qu'un autre événement de plus grande ampleur. Thomas Mulcair l'a fait la semaine dernière en s'adressant à la presse alors que son buddy Justin se faisait assermenter à quelques pas. Avez-vous entendu parler de ce point de presse du chef du NPD, le premier depuis la défaite du NPD aux élections du 19 octobre? #CQFD

Une seconde façon de passer sous le radar médiatique consiste à faire son annonce durant le weekend. La plupart des journalistes et chroniqueurs profitant du repos du juste, qui sortirait de sa tanière pour commenter une nouvelle de seconde importance? N'est-ce pas là la meilleure façon de se faire oublier? Mais c'est bien mal connaître l'équipe d'Infoman qui dort littéralement sur ses claviers, la face accotée dans une flaque accumulée entre le Q et le A accent grave.

Justement, parlant de lettres majuscules, la CAQ a tenté de ne pas faire parler d'elle ce weekend en présentant son tout nouveau logo, accompagné d'un document truffé de fautes, peut-être rédigé par des élèves de 2ème année d'une classe d'anglais langue seconde à Beijing.

Notre première réaction fut de penser que ce logo avait été couronné grand gagnant d'un concours de dessin de l'école maternelle Aux petites girouettes. Mais à bien y penser, on ne donne pas encore, à notre connaissance, de cours de Photoshop avant la 1ère année. Ça viendra bien mais en attendant que ça arrive, nous nous sommes questionnés à savoir quelle pourrait être la symbolique derrière ce nouveau logo monochrome, à des années-lumières du précédent, éclaté aux couleurs de l'arc-en-ciel.

Tout d'abord, ce logo semble avoir été formé avec des caractères provenant tout droit d'un film d'animation ou d'une carte de fête qui célèbre les deux ans du petit dernier. Mais en y regardant de près, il ne s'agit pas des lettres C, A et Q mais bien d'un C, suivi d'un A et d'un phylactère, cette bulle que l'on retrouve dans les bandes dessinées et qui sert de support aux dialogues des personnages.

Puisque il s'agit d'un phylactère, il ne restait qu'un pas à franchir pour imaginer les différents slogans que l'équipe a dû abandonner en cours de création. Comme toujours, nous l'avons franchi.

C'est en pensant au slogan QUEL CALVAIRE que ça nous a sauté aux yeux. Le logo original affichant une fleur de lys en son Q (excusez-la), il est évident que la CAQ a décidé d'inclure l'emblême du Québec autrement que par les mots. Afficher un symbole dans un symbole, n'est-ce pas le summum en matière de création? Voici donc ce qui se cache derrière le nouveau logo de la CAQ.

Mots clés
CAQ