Les factures d’ObamaICI Radio-Canada

Les factures d’Obama

21 octobre 2014

Le faible taux de popularité de Barack Obama pourrait avoir des répercussions sur les élections de mi-mandat.

Le président américain a déjà laissé traîner des comptes en souffrance, mais ne comptez pas sur la Maison-Blanche pour vous le rappeler.

Lundi, Barack Obama a pris la parole lors d’une activité de financement pour les démocrates dans sa ville natale de Chicago. Évoquant le bonheur de retrouver son chez-soi, il a parlé de sa vieille maison qui semble avoir été figée dans le temps, avec son bureau rempli de paperasse, dont, a-t-il expliqué, des factures impayées, parce qu’il a dû déménager à Washington en coup de vent après avoir été élu président des États-Unis.

Or, dans la retranscription officielle que la Maison-Blanche a fournie aux médias, la mention des factures impayées a disparu.

Pourquoi vouloir cacher à la population les petits écarts de conduite de son chef d’État?

Quand Stephen Harper a rencontré le gars de Nickelback, le bureau du premier ministre n’a pas cherché à étouffer l’affaire, même si c’eût été le geste normal à poser.

On dit ça comme ça.

Mots clés
factures , Maison-Blanche , Obama